[ Restez éveillés et priez en tout temps
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/1er-Dimanche-de-l-Avent-Annee-C

Restez éveillés et priez en tout temps

1er Dimanche de l’Avent - Année C

• Livre de Jérémie 33,14-16.
« Parole du Seigneur : Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda. »

• Psaume 25(24)
« C’est toi que j’espère tout le jour en raison de ta bonté. »

• Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 3,12-13.4,1-2
« Que le Seigneur vous établisse fermement dans une sainteté sans reproche pour le jour où notre Seigneur Jésus viendra avec tous les saints. »

• Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21,25-28.34-36
« Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. »



J’accomplirai la promesse

Ce texte est écrit à une période dramatique de l’histoire d’Israël : le prophète Nathan avait promis à David d’asseoir pour toujours sa descendance sur le trône de Jérusalem, pour maintenir la paix et la justice dans le peuple de DIEU. Malheureusement, peu de descendants de David accompliront cette tâche.
Et voilà que la royauté disparaît avec l’invasion de Babylone...
D’où la question des israélites : Dieu nous a-t-il abandonnés ?

Le prophète répond : «  Non ! DIEU est fidèle ! DIEU accomplira sa bénédiction. Mais voilà : c’est la nuit ! Et c’est précisément lorsqu’il fait nuit qu’il faut vous accrocher à la foi. »

Le Psaume donne au peuple dans la nuit les mots pour tenir la foi éveillée : «  C’est toi, DIEU, que j’espère !  »

* *
Le jour où le Seigneur Jésus viendra avec tous les saints

Paul souffre d’une rude persécution de la part de ses frères juifs. Mais voilà que Timothée vient avec de bonnes nouvelles : la communauté de Thessalonique reste dans la foi et la charité !

Réconforté, Paul leur écrit en leur rappelant la finalité de toute la vie chrétienne : espérer le retour du Christ avec tous les saints.

- Sur le sens de cette attente, ici

Ce Retour, c’est l’avènement définitif du Royaume de DIEU, ce même Royaume que nous rappelons dès après la consécration eucharistique ; que nous appelons de nos vœux dans le Notre Père et que nous évoquons immédiatement après par la bouche du prêtre : « Nous attendons le bonheur que Tu promets : la Venue glorieuse de Jésus-Christ, notre Sauveur ».

Ce Royaume est donc encore à venir, mais aussi : il ne cesse de venir !
C’est la finalité même de la vie chrétienne que de faire advenir ce Royaume dès aujourd’hui en misant sur les valeurs fondatrices de ce Royaume : l’amour de DIEU et de notre prochain. Non comme une valeur qui ne viendrait que de nous, mais comme un pur don de DIEU.

Rappelons-nous toujours que si nous vivons aujourd’hui en cherchant à faire germer l’amour en ce monde, ce n’est que par la présence du Christ en nous et dans son Église ; ce n’est que par la lumière de l’Esprit Saint.
Sans cela, nous aurions construit un monde bien éloigné de tout amour... qui serait sans doute encore bien féodal dans sa structure et ses modes de pensée.

C’est parce que nous avons conscience que le Retour du Christ est chaque jour possible que nous nous mettons à l’écoute de sa Parole. Sans cela, nous nous endormirions rapidement sur nos acquis, et nous cesserions bientôt de marcher.
C’est exactement ce qui se passe pour ce monde qui a oublié ses racines chrétiennes, et donc la finalité de la vie chrétienne : le Retour définitif du Christ annoncé dès le début de l’Église par les apôtres.

* *
On verra le Fils de l’homme venir dans la Gloire

Le style de ce passage est apocalyptique. Ce style se reconnaît par quatre critères :
• la détresse d’un monde qui vit à la surface de lui-même ;
• la consolation de ceux qui ont foi dans le Christ ;
• le dévoilement de la victoire de DIEU ;
• une invitation à la vigilance.

Nous reconnaissons ces quatre critère dans notre évangile :
• la détresse : le cosmos déstabilisé qui fait mourir de peur ceux qui n’auront fait aucun travail profond sur eux-mêmes ;
• la consolation : ne craignez pas ! Ce temps n’est pas celui de votre perte, mais de votre Salut, de votre rédemption !
• la levée du voile : rappelez-vous que le Christ vient ! Aussi sûrement qu’il est déjà venu, il ne cesse de venir et de préparer son retour définitif dans la Gloire, avec tous les saints.
• la vigilance : redressez-vous ! Levez la tête !

En définitive, ce Jour “J” ne sera soudain que pour ceux qui ne s’y seront pas préparés.

Raison de plus pour nous de témoigner ensemble, à travers l’amour de DIEU explicite aux yeux des hommes et l’amour réciproque qui leur fera reconnaître que nous sommes tout simplement des disciples du Christ Jésus.
Mais le témoignage ne serait rien sans la prière qui nous introduit dans le mystère de cette présence divine.

«  Restez éveillés et priez en tout temps  » :

voici les deux maîtres-mots du chemin qui nous mène à Noël.

* *
L’Avent, un temps de vigilance accrue

Ce nouveau Temps Liturgique est donc bien une grâce, un cadeau, pour nous tenir éveillés dans un monde qui voudrait bien nous voir nous endormir.

À nous de trouver les petits actes qui, quotidiennement, nous permettront de travailler cette vigilance et nous prépareront à célébrer joyeusement Noël.

Comme par exemple la confection de l’Arbre de l’Avent, ici

Très bonne semaine à tous,

+ Père Alain.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]