[ Mon frère, mon ami, voudrais-tu m’aider ?
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/28e-dimanche-du-Temps-Ordinaire-de
          Mon frère, mon ami, voudrais-tu m’aider ?

Mon frère, mon ami, voudrais-tu m’aider ?

Homélie du 25e dimanche ordinaire de l’année C (3 octobre 2010)

Sagesse 7,7-11 : « J’ai supplié, et l’esprit de la Sagesse est venu en moi.
Je l’ai préférée aux trônes et aux sceptres ; à côté d’elle, j’ai tenu pour rien la richesse. »

Hébreux 4,12-13 : « Elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants. »

Mc 10,17-30 : « Il ne te manque qu’une seule chose : Va, vends tout ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres. »

Ce dimanche ouvre la Semaine des Missions



Jusqu’au 25 octobre prochain se tient le deuxième Synode des évêques d’Afrique consacré aux problèmes du continent africain : conflits, pauvreté, sida, corruption. Ainsi, l’Église catholique se donne pour tâche de réfléchir sur les réponses qu’elle peut apporter aux maux de l’Afrique.

* *
Une Afrique dépouillée

Cette assemblée est la deuxième du genre : un premier synode africain axé sur l’évangélisation et l’inculturation s’était déjà tenu en Avril 1994.

Le Pape Benoît XVI a ouvert le synode en dénonçant le matérialisme et l’absence de valeurs morales de l’Occident qui, a-t-il dit, contaminent le continent le plus pauvre de la planète comme des déchets toxiques. Déplorant l’exploitation des immenses ressources de l’Afrique, le pape a aussi dénoncé un intégrisme religieux qui, selon lui, est mêlé à des intérêts économiques et politiques (comme par exemple les Marabouts d’Afrique de l’Ouest).

* *
Une Afrique blessée

La réflexion du Synode porte à la fois sur ce que l’Afrique subit mais aussi sur ce dont ses communautés sont la cause, principalement lorsqu’elles se laissent entraîner dans la violence des conflits ethniques ou régionaux.

Constitué d’hommes et de femmes blessés par le péché tout autant que sur le reste de la planète, on assiste en Afrique à des luttes de pouvoir sans merci, à une institution généralisée de la corruption à tous les niveaux, jusqu’à la pratique habituelle de la sorcellerie. Tout cela contribue à une déstabilisation du continent africain par un travail de sape et de division organisés.

* *
Les chrétiens, sel de la terre africaine

Que peuvent les chrétiens ?
Selon les propres mots du Christ, les chrétiens sont le « sel de la terre et la lumière du monde » (Mt 5,13). Pour cela, ils doivent agir, a rappelé le pape, comme les « agents d’une transformation intérieure » par leur rayonnement. Autrement dit, par leur sainteté.

Ce travail intérieur touche la réconciliation dans l’Église d’Afrique elle-même, à travers la construction d’une communion, d’une unité et d’une fraternité toujours plus profondes. Le domaine de la justice est aussi celui où les maux de l’Afrique sont les plus grands. La famille est de ce point de vue particulièrement atteinte, et la femme en particulier.

Depuis 1994, les évêques africains promeuvent la vision d’une Église Famille, image très parlante pour la culture africaine. Ce qui signifie que le grand chantier de l’Église est l’encouragement et la défense de la famille comme principal agent de transformation intérieure.

* *
Nos frères et sœurs d’Afrique

Quant à nous, il nous faudrait tenter de changer notre regard sur l’Afrique et nos frères chrétiens en particulier. Parler d’Afrique, en général, provoque la réaction : « Que pouvons nous leur envoyer ? » Le regard est toujours généreux, certes, mais il ne va que dans un sens ! Une misérable femme disait un jour au père Maurice Zundel : « Le problème des pauvres n’est pas leur pauvreté ; c’est que personne n’a besoin d’eux comme amis ! »

Nous avons beaucoup à recevoir de l’Afrique. Ses richesses minérales sont pillées sans vergogne, et nous ne sommes pas les derniers à en profiter ! Mais il y a quelque chose que l’Afrique peut nous offrir : la Sagesse.
Cette Sagesse, dont nous parlait Salomon dans la première lecture, est le véritable trésor de l’Afrique lorsqu’elle nous ouvre à DIEU. Une sagesse de bon sens, d’émerveillement, de louange ; profondément ancrée dans la vie quotidienne et dans le mystère de la croissance humaine. Tous nos marchands et esclavagistes contemporains passent largement à côté de cette manne.

Rencontrant la Parole de DIEU – cette Parole vivante de l’épître aux Hébreux –, la Sagesse africaine se révèle une source prodigieuse pour puiser à cette Parole et étancher nos soifs les plus profondes. Mais seuls nos frères africains savent y puiser de cette manière. Non que la source nous soit interdite, mais nous ne savons pas la puiser à leur manière. Il nous faut, pour goûter cette fraîcheur singulière de l’eau vive, demander humblement leur secours.

Cette eau désaltère notre soif d’émerveillement, libère nos corps pour la louange de DIEU et ouvre sur nos visages un large sourire, même dans les épreuves les plus difficiles que nous avons à traverser.

À nos frères d’Afrique, oserons-nous alors demander, non plus « que puis-je faire pour toi ? » mais : « Mon frère, mon ami, voudrais-tu m’aider ? »  ?
Une amitié serait-elle possible, dont l’Église serait comme l’agent intérieur pour que le monde apprenne à se développer non au mépris des plus pauvres, mais à leur écoute ; pour recevoir d’eux ce qu’ils ont de meilleur ?

La réponse est entre nos mains, particulièrement dans notre prière cette semaine. Laissons-nous porter par la prière de nos frères d’Afrique pour retrouver l’émerveillement, la louange de DIEU et le sourire.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]