[ Avons-nous peur des voleurs ?
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Avons-nous-peur-des-voleurs

Avons-nous peur des voleurs ?

Homélie du 19e dimanche ordinaire de l’année C (8 août 2010)

• Livre de la Sagesse 18,6-9
« Assurés des promesses auxquelles ils avaient cru, nos pères étaient dans la joie »

• Psaume 33,1.12.18-19.20-22
« Nous attendons notre vie du Seigneur ! »

• Lettre aux Hébreux 11,1-2.8-19
« Quand l’Écriture rend témoignage aux anciens, c’est à cause de leur foi. »

• Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 12,32-48
« Sois sans crainte, petit troupeau,
car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.
Vendez ce que vous avez et donnez-le en aumône.
Faites-vous une bourse qui ne s’use pas, un trésor inépuisable dans les cieux, là où le voleur n’approche pas »

- lire l’intégralité des textes de ce jour



Assurés des promesses auxquelles ils avaient cru,
nos pères étaient dans la joie

Quelles étaient ces promesses ? Les promesses que DIEU libèrerait son peuple de l’esclavage. Là est le cœur de l’espérance juive et chrétienne : DIEU offre la liberté à ceux qui font partie de son peuple.

Mais pas n’importe quelle liberté ! Pas la liberté pour faire ce qu’on veut, quand on veut, si l’on veut, avec qui on veut et comme on veut !... Ceci n’est pas la liberté, mais la licence : « J’ai l’droit d’faire c’que j’veux ! » Non.

La liberté consiste à mettre en œuvre l’espérance dans la foi pour vaincre les obstacles et manifester ainsi la puissance de l’amour. Vaincre les obstacles, c’est-à-dire se mettre à l’ouvrage, se mettre en marche à la suite des Pères.

La mémoire des Pères est indispensable. Depuis Abraham, l’épître aux Hébreux le rappellera, les Pères ont cru ; et grâce à leur foi, transmise de génération en génération, nous sommes ici, en 2010, dans une civilisation qui, cahin caha, appuie ses valeurs sur la libération d’Égypte et garde des aspirations encore relativement chrétiennes.

Qu’est-ce qui animait ces Pères ? La promesse de DIEU.
Et qu’est-ce qui anime leurs fils ? D’avoir vu cette promesse s’accomplir, et s’accomplir encore à chaque génération qui célébrait DIEU par leurs sacrifices d’action de grâce et par leur chant de louange.

La question se pose donc : avons-nous, à notre tour, pris ce relai des Pères ? Avons-nous vu la promesse de DIEU s’accomplir ? Et transmettrons-nous à nos fils et à nos filles l’accomplissement des promesses que nous avons reconnu dans notre vie ?

* *
Nous attendons notre vie du Seigneur !

Quelle était la source du courage des Pères ? C’est qu’ils attendaient leur vie de DIEU.

Aussi nous posent-ils la question : toi qui as aujourd’hui l’eau à tous les étages de ta maison, l’électricité au bout de chaque ampoule et de chaque appareil ménager, la télévision, Internet, un téléphone par personne ; la Sécurité Sociale, les allocations logement ou familiales ; des assurances pour tout : ta vie, ta maison, ta voiture, ta retraite ; des cartes bancaires, vitale, Carrefour, Leclerc, Auchan, Total ; qui as des amis sur Facebook et Twitter, parles sur Skype, MSN ; ton adresse courrier, e-mail etc. etc. etc.

Bref : toi qui es maintenant protégé électroniquement de tous les bords, attends- tu ta vie de DIEU  ? Devant qui te prosternes-tu ? Qui es-tu ? Es-tu encore le fils de tes Pères qui on tracé le chemin ?

* *
Quand l’Écriture rend témoignage aux anciens,
c’est à cause de leur foi.

C’est par la foi que les Pères ont pu marcher, se sentir vivants, aller au-delà d’eux-mêmes, rencontrer DIEU et se reconnaître comme membres de son Peuple.

Quel magnifique passage de cette épître ! De qui fait-on mémoire aujourd’hui ? Des roitelets de l’époque qui se faisaient servir et se croyaient au-dessus les lois ? Des riches bourgeois qui s’étaient installés et qui allaient vénérer les divinités qui les entretenaient dans leur nonchalance ? Fera-t-on mémoire de notre génération dans les siècles à venir ?

De qui fait-on mémoire ?

-
-
-
-

Martin Luther King, Mère Teresa, Gandhi, Sœur Emmanuel, Frère Roger de Taizé, Nelson Mandela, Jean-Paul II, etc. etc.

Pour ne rien dire de ceux qui ont vécu il y a 2000 ans et plus : Abraham, Jacob, Moïse, David... pour ne rien dire du Christ Jésus.

Tous des pauvres ! Tous des hommes qui ont vraiment fait avancer le monde dans le sens de l’humain et du divin. Tous des hommes qui ont accueilli DIEU et l’ont suivi, l’ont écouté et ont choisi la liberté pour vaincre les obstacles qui se mettaient sur leur route. Et ils ont tous donné leur vie. Sans carte vitale ni assurance tout-risques...

* *
Sois sans crainte, petit troupeau,
car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.
Vendez ce que vous avez et donnez-le en aumône.
Faites-vous une bourse qui ne s’use pas,
un trésor inépuisable dans les cieux,
là où le voleur n’approche pas

Impressionnant ce que la peur du lendemain, la peur du voleur nous fait faire... Nous qui avons tout reporté sur une société maternante pour pouvoir engraisser calmement devant la télévision et ne plus avoir le soucis de connaître les voisins du quartier ou du village... Et nous voici avec nos alarmes, nos chiens, nos portails électriques par crainte des voleurs... Serions-nous devenus trop riches ?
J’ai presque honte de poser la question, quand on se rappelle de la louange de nos frères Haïtiens qui louaient DIEU au cœur même de la catastrophe qui les a jetés dans une misère que les médias ne veulent plus voir aujourd’hui...

Donc la question est posée : le Christ est-il mon véritable trésor ? DIEU est-il mon véritable trésor ?

Oui, bien sûr, dira-t-on quand on est chrétien. Mais alors, cela veut dire que je passe autant de temps en prière qu’à tondre la pelouse, qu’à aménager ma maison, qu’à me baigner dans ma piscine, qu’à mettre mes papiers de Sécurité Sociale en ordre, qu’à passer du temps sur Internet...

Non, soyons sérieux !
Si vraiment DIEU est notre trésor, alors il faut plonger dans la prière, plonger dans l’Écriture... et se bouger pour aller à la messe tous les dimanches, qu’elle soit à Givry ou à Touches... Et même en semaine (tous les jours, le lundi, mercredi et vendredi à 18h30, le mardi et jeudi à 9h00).

Et croyez-moi : si DIEU, Jésus est votre seul trésor, il saura vous envoyer dans le monde pour plus de paix, de justice et d’amour. Ne dissocions pas les deux, ce serait trop facile ! Ce serait ne regarder que nous-mêmes, et nous contenter de nous-mêmes.

Quelques uns d’entre nous se proposent de lancer un groupe de prière, tous les quinze jours, à la rentrée prochaine. Y verrons-nous tous ceux qui proclament que DIEU, Jésus, est leur seul trésor ?

Cela demande de nous appauvrir de toutes nos sécurités humaines. Aurons-nous ce courage-là ? Je l’espère. Et je prie pour cela.

Avec toute mon affection,

+ Père Alain.

(PS. Et croyez que tout ce que je vous dis là, je me le dis à moi-même !)


1 réaction


8 août 2010 10:10

MERCI !

Que de nombreux jeunes puissent lire et écouter cette homélie !
Qu’ils entendent l’appel à se "déconnecter" de tous ces écrans parasites qui mangent leur temps et leur vie, au détriment du lien constructeur !

Qu’un seul, au moins, ouvre ses oreilles et soit touché, afin de dire et transmettre cette bonne nouvelle à d’autres, et les entraine vers la vraie vie !

Je crois, j’espère, je prie, je travaille pour que ce beau message,celui d’un petit enfant en confiance dans les bras de son Père, se réalise pour nos jeunes :
"Sois sans crainte petit troupeau car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.....car là où est votre trésor, là sera aussi votre cœur"

Gloire à Dieu ! Béni sois tu, Seigneur !

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]