[ Comme un cèdre planté sur la montagne !
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Comme-un-cedre-plante-sur-la
        Comme un cèdre planté sur la montagne !

Comme un cèdre planté sur la montagne !

• Livre d’Ézéchiel 17,22-24
« Il deviendra un cèdre magnifique. »

• Psaume 92(91),2-3.13-14.15-16
« Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur »

• Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,6-10
« Notre ambition,
c’est de plaire au Seigneur. »

• Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 4,26-34
« Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ. »

- lire l’intégralité des textes de ce jour




Il deviendra un cèdre magnifique

Lorsque nous disons Que ta Volonté soit faite, nous avons là une image de la Volonté de DIEU : il veut que nous soyons magnifiques !

Il y a deux manières d’être magnifique : soit passer son temps à se maquiller, soit vivre pleinement. Un cèdre, lui, n’a pas le choix : il vit pleinement. DIEU veille sur lui, et il s’épanouit dans sa pleine vie de cèdre.

La Volonté de DIEU est que nous nous épanouissions dans notre pleine vie d’homme. Je suis un homme lorsque je me souviens par qui j’ai été planté, où j’ai été planté et pourquoi j’ai été planté. Aujourd’hui, nous sommes "déracinés", et nous considérons cela comme "normal". Nous sommes appelés à être des cèdres, mais nous préférons ne durer que ce que durent les roses qu’on a cueillies, comme disait Ronsard...

Pierre de RONSARD (1524-1585)

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.


Voilà : telle est la vie de l’homme qui oublie sa vocation : il cueille sa vie, alors qu’il est appelé à la recueillir... Cueillir une fleur, c’est la faire mourir sous prétexte qu’on veut la mettre dans un vase. Recueillir une fleur, c’est la prendre avec ses racines et la replanter en terre pour qu’elle vive mieux et plus longtemps... Encore faut-il qu’elle se laisse approcher sans trop produire d’épines.

* *
Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur

Et voilà toute la différence d’une vie menée loin de DIEU et d’une vie menée en DIEU. Loin de DIEU, les années sont brûlées : “on réfléchira plus tard”, comme on dit... "On vit à fond”... à fond la caisse, oui, mais pas à fond !!! Car vivre "à fond", c’est vivre au plus "profond" de soi, vivre enraciné, de sorte que même vieillissant, on fructifie encore.

Il ne s’agit pas d’être enraciné localement, mais d’être enraciné spirituellement. Lorsque saint Paul parle d’être le Temple de DIEU, c’est cela qu’il dit : le Temple est certes à Jérusalem, mais Jérusalem, c’est d’abord la mémoire que je suis appelé par DIEU à vivre en plénitude ma vie de Fils de DIEU. Vivre fructueusement ma vie de Fils de DIEU.

Or garder DIEU dans son cœur — c’est-à-dire sa mémoire —, c’est là le seul moyen de fructifier jusqu’à la veille de notre mort. Il faut simplement avoir l’ambition de plaire au Seigneur.

* *
Notre ambition, c’est de plaire au Seigneur


On est mal à l’aise aujourd’hui d’entendre ces expressions, et pourtant. Faire les choses pour plaire, pour faire plaisir à DIEU, à Jésus.

Eh bien, croyez-moi si vous voulez, mais c’est là le sommet de la liberté que de faire les choses pour faire plaisir à DIEU, faire plaisir à Jésus. Parce que cela ne rapporte rien en termes de fric ; parce que cela ne rapporte rien en termes de pouvoir ; parce que cela ne fait qu’une seule chose : recueillir la vie pour qu’elle dure et ne s’éteigne pas sitôt qu’on l’a cueillie.

Il y a une grande sagesse que de savoir faire les choses à la perfection, non pas pour qu’on nous félicite, mais simplement parce qu’elles doivent être faites ainsi. Par respect pour la VIE. Par respect pour DIEU qui est la Source de la VIE. Pour Lui plaire. Alors la VIE commence à circuler en nous pleinement et à fructifier à 30, 60, 100 pour un !!!

* *
Il en est du règne de Dieu
comme d’un homme
qui jette le grain dans son champ


Eh bien voilà. Cet homme qui jette le grain, c’est DIEU. Non pas pour faire du profit, mais simplement par amour de la VIE.

Cette vie, Il la recueille pour nous chaque jour, chaque matin, chaque soir, chaque instant. Pour que nous vivions pleinement, quel que soit le nombre de nos années. Certains d’entre nous vivront longtemps, d’autres moins longtemps. Cela n’a aucune importance. L’important est ce que nous ayons fait de ce temps un champ fécond de VIE, pour que par nous, d’autres puissent découvrir cette grâce de VIVRE en DIEU, c’est-à-dire VIVRE pour plaire à DIEU, pour Lui faire plaisir, et trouver ainsi la paix, la joie, la surabondance. La vie, ce n’est pas passer son temps à se mettre du “ricil” sur les yeux et à enlever les points noirs de la peau. La VIE, c’est se dépasser pour vaincre la tentation de la cueillir au lieu de la recueillir ; vaincre la tentation de vivre pour soi au lieu de vivre pour l’autre, pour faire plaisir à l’autre, à DIEU.

Certains diront que ce n’est pas la vie... Que la vie, c’est manifester, revendiquer, combattre. Oui, la vie comporte une part de combat, mais c’est un combat intérieur. Pendant que des gens manifestent pour leur bien être, d’autres donnent leur vie pour construire des maisons, redonner de la valeur aux hommes et aux femmes qui n’ont pas, eux, les moyens de manifester. Eh bien là est le travail du semeur. Lui ne cueille pas : il sème pour recueillir et faire fructifier la vie. Là est notre appel : nous mêmes nous avons été semés pour porter du fruit. Tachons de ne pas l’oublier : DIEU prend soin de ceux qu’Il plante.

Avec mon affection fraternelle,

+ Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]