[ De la perfection selon DIEU
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/De-la-perfection-selon-DIEU

De la perfection selon DIEU

Livre du Lévitique 19,1-2.17-18
« Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. »

Psaume Psaume 103(102),1-2.3-4.8.10.12-13
« Le Seigneur n’agit pas envers nous selon nos fautes,
Il ne nous rend pas selon nos offenses »


Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3,16-23
« La sagesse de ce monde est folie devant Dieu. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-16
« Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

- lire l’intégralité des textes de cette nui




Soyez saints, car moi,
le Seigneur votre Dieu, je suis saint.

C’est tout un itinéraire qui nous est proposé ce dimanche entre cette phrase centrale du livre du Lévitique et l’évangile selon saint Matthieu.

« Soyez saints comme Je suis saint ». Cela signifie : Soyez à part comme Moi, le Seigneur, Je suis à part. Dit autrement : Soyez uniques comme Moi, le Seigneur, Je suis unique ! En quoi consiste cette distinction ? Dans le commandement : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur ! ».

Alors on se dit : « C’est très beau !!! Il faut que j’aime mon prochain ! » Oh, mais ce n’est pas si simple ! Il ne s’agit pas simplement d’aimer les copains — « Si vous aimez ceux qui vous aiment… » —, ni même d’être solidaire des plus pauvres, ni même d’aller visiter les malades ! On ne lit jamais les textes jusqu’au bout ! Quand on a trouvé une belle formule, on se dit qu’on a tout compris, mais méfiez-vous des slogans ! Ce sont eux qui vous maintiennent prisonnier du système, quel qu’il soit — une campagne électorale est bourrée de slogans, et les gens disent : oh oui, je vais voter pour lui / pour elle... mais ils n’ont rien lu des petites lignes qui s’insinuent entre les slogans... —

Donc en quoi consiste l’amour qui fait de nous des saints comme DIEU est Saint ? Tu n’auras aucune pensée de haine contre ton frère. (…) Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Et là, ça change tout ! Avant de donner des leçons pour dire : “Moi je fais ceci ; Moi je suis engagé dans telle cause, telle association, tel service ; Moi je m’occupe des personnes dans le besoin”, l’Écriture nous dit : “Ok, tu fais tout ça, mais que dis-tu de ton frère / ta sœur avec qui tu n’es pas d’accord ? Qui t’énerve ? Qui ne fait pas ce que tu voudrais qu’il fasse, parce que c’est évidemment toi qui a toujours tout compris, qui a toujours raison sur tout : "Ah, si tout le monde faisait comme moi, la terre tournerait tellement mieux !"

Le Bon Dieu n’est pas fou !!! Saint Paul nous l’a dit : La sagesse de ce monde est folie devant Dieu. Écoutons le Psaume :

* * *
Le Seigneur n’agit pas envers nous selon nos fautes,
Il ne nous rend pas selon nos offenses


Vous voyez ? Bien sûr que DIEU nous dit qu’Il nous aime, mais ça commence même chez Lui par ne pas nous rendre “œil pour œil, dent pour dent", mais à pardonner nos offenses. Voilà où commence l’amour du prochain ! Et Jésus, à qui nous appartenons, n’a pas pris d’autre chemin ! Pourquoi ? Parce qu’il n’y en a pas d’autre !

* * *
Soyez parfaits
comme votre Père céleste est parfait


Alors maintenant, lisons l’Évangile qui reprend les termes du Lévitique, avec un mot un peu différent : “parfait”, c’est-à-dire en grec : “Accompli”. Autrement dit, Jésus nous dit : Soyez des êtres accomplis comme votre Père céleste est accompli.. Accomplir, cela signifie qu’il y a un chemin d’accomplissement, et que ne peut emprunter ce chemin que celui qui décide de combattre cette propension à critiquer, à mépriser, à envoyer des pics. Même à l’intérieur des familles ! C’est une habitude détestable qu’on camoufle souvent sous le couvert de l’humour... “Oh oui, on s’entend bien”, qu’on dit alors... Et on fanfaronne en disant “Dans ma famille, on se dit tout !”... Ah oui ? En réalité, on se blinde, et on se laisse tomber dans la sagesse du monde qui est une folie aux yeux de DIEU : ceux qui s’en sortent sont peut-être “les plus forts”, ceux qui ont le plus de bagout mais qui sont en réalité les plus faibles, les plus méprisables car ils sont devenus incapables de regarder à l’intérieur d’eux-mêmes. Ils sont devenu sans affects, et s’ils ne se convertissent pas, il deviennent pervers : le pervers, c’est celui qui fait le mal sans plus s’en apercevoir... et même en se justifiant ! Qui écrase les autres en disant : "Moi je fais ceci, moi je fais cela ! Moi je suis le meilleur... bien meilleur qu’un tel ou qu’une telle !!!!!!” Et voilà !

Vous comprenez pourquoi je nous fais la guerre depuis 6 ans contre la critique ? Et comment combat-on la critique ? Par la louange qui nous ouvre à la gratitude. C’est la raison pour laquelle je vous proposerai un carême particulier cette année, et je vous encourage à ne pas louper le Mercredi des Cendres.

Inutile de venir à la Messe si on n’est pas prêt à combattre ce combat-là ! Car la Messe, c’est l’Eucharistie ; et l’Eucharistie, c’est le culte de la Gratitude vécue parfaitement en Christ à qui, dit saint Paul, nous appartenons. Le Christ Jésus qui n’a pas rendu le mal pour le mal, qui n’a critiqué personne et qui, donc, nous a prouvé à quel point Il nous aime, Lui que nous mettons en croix à chaque critique, à chaque pic, chaque fléchette que nous envoyons sur les autres... et en réalité sur Lui ! “La meilleure défense, c’est l’attaque”, dit le monde. Mais le monde qui se laisse avoir par de tels mensonges est meurtrier. Ce que vise le Seigneur Jésus, c’est la Vie ! Non pas une vie qu’on se garde pour soi, mais une vie que l’on donne ! Comme Jésus nous donne la Vie en nous donnant Sa vie. Comme Jésus qui, le premier, est parfait comme le Père est parfait, et qui se révèle par là être son Fils éternel.

Aujourd’hui, tu vas venir communier. Si c’est pour repartir comme tu es venu, simplement parce que tu as l’habitude de venir à la Messe le dimanche sans que ça ne change rien à ta vie, non seulement tu perds ton temps, mais tu profanes l’Eucharistie ! Si en revanche, tu viens communier pour accomplir en toi la perfection par le Christ qui vit en toi, alors sois le bienvenu. Tu as compris en quoi consiste la sainteté. Sois parfait comme ton Père céleste est parfait !

Avec mon affection fraternelle,

† Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]