[ Dénoncer le péché !
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Denoncer-le-peche

Dénoncer le péché !

• Livre d’Ézéchiel 33,7-9
« Fils d’homme, je fais de toi un guetteur
pour la maison d’Israël.
Lorsque tu entendras une parole de ma bouche,
tu les avertiras de ma part. »

• Psaume 95(94),1-2.6-7ab.7d-8a.9
« Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ? »

• Lettre de saint Paul Apôtre
aux Romains 13,8-10
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
L’amour ne fait rien de mal au prochain.
Donc, l’accomplissement parfait de la Loi,
c’est l’amour. »


• Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 18,15-20
« Tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. »

- lire l’intégralité des textes de ce jour



Fils d’homme, je fais de toi un guetteur
pour la maison d’Israël.
Lorsque tu entendras une parole de ma bouche,
tu les avertiras de ma part


Aujourd’hui, je trouve les textes de la liturgie particulièrement difficiles, car ils nous plongent dans une mission qui nous répugne : dénoncer le péché. Cela va à l’encontre de toute omerta conventionnelle : dès la plus tendre enfance, on assène : « Ce n’est pas beau de rapporter ! » Or un enfant qu’on éduque à la justice, comment peut-on lui dire qu’il n’est pas beau de dire ce qui ne l’est pas ? Ne pas rapporter par méchanceté, d’accord. Mais de là à ne plus rien dénoncer de l’injustice, il y a là une pratique des mœurs qui va tout simplement contre la justice la plus élémentaire ! Et contre la morale. [1]

Adulte, cela devient plus subtilement : « Surtout, ne rien dire, parce que tout ce que je pourrais dire pourrait un jour se retourner contre moi ! » ; dit autrement : « Pour vivre heureux, vivons cachés ! » Ou encore : « Dire à l’autre qu’il doit changer de vie, c’est être intolérant ! » Pour ne rien dire sur l’omerta de la foi : « La foi est une affaire privée ! Je n’ai rien à dire à ceux qui n’en vivent pas. »

Pourquoi en est-on venu à une telle soumission, osons le mot : mafieuse ? D’une part parce qu’on a réduit la foi à une histoire d’ “idées” : « Les chrétiens pensent que le Christ est le Sauveur, ça les regarde, c’est leur idée. Ils n’ont pas le droit de l’imposer aux autres ! » Et de fait, s’il s’agit d’imposer la foi, rien ne nous y autorise, car la foi n’est ni une idéologie ni un projet impérialiste. Mais n’en est-elle pour autant qu’une “idée” ? Là, c’est une autre affaire !

Car ici, c’est d’amour, déjà, qu’il est question.
Non pas d’une perversion de l’amour qui consisterait à ne pas dénoncer le mal de façon à ne pas faire de tort au malfaisant — quelle étrange manière de voir les choses !!! — ; mais d’un amour réel qui va jusqu’au bout de son exigence qui est de haïr et de dénoncer le péché, toujours cependant en aimant le pécheur. Haïr le péché parce qu’on aime le pécheur et qu’on veut le sauver du mal qu’il commet.

Le pire du péché n’est d’ailleurs pas de commettre le mal. Le pire — on pourrait dire le nœud — du péché est de ne pas accepter que les autres le dénoncent ! Et c’est comme ça qu’on en vient à haïr DIEU qui, précisément, dénonce le mal.

Seulement c’est dur, parce qu’on voit bien que si on entre dans ce jeu là, il va nous être demandé de haïr le mal en nous aussi, en nous d’abord. Et donc va surgir pour nous une exigence de sainteté ! Non pas la perfection humaine, mais l’acceptation que DIEU, notre Père, dénonce en nous le mal pour le brûler au feu de son amour. Les saints ont tous su dénoncer le péché, et en premier leur roi : Jésus Lui-même ! Mais ils ont su le faire avec amour, c’est-à-dire en offrant leur vie pour prendre le mal sur eux. On est donc loin d’un monde où "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !" Et le travail du guetteur est vraiment un dur travail : le dur travail du Prophète.

* *
Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?


Cette mission est dure. C’est pourquoi nous avons besoin de la Parole de DIEU. Non pas d’une parole lénifiante, pseudo-consolatrice et donc vide, mais d’une parole incarnée, engagée comme l’est celle de DIEU dans l’Alliance.

Nous ne croyons pas en un DIEU d’idées, virtuel, vaguement éthique et surtout totalement évanescent ! Nous croyons en un DIEU qui n’a pas même idée du mal ; qui est allé chercher son peuple pour le délivrer, non seulement du mal extérieur de l’Égypte, mais du mal intérieur qui est en lui. Entrer dans l’Alliance n’est pas chose tranquille ! Mais c’est chose salutaire, car seule cette parole divine est capable d’extirper en nous jusqu’à la racine de tout mal, par sa Parole de lumière qui dit à quel point DIEU nous aime.

* *
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
L’amour ne fait rien de mal au prochain.
Donc, l’accomplissement parfait de la Loi,
c’est l’amour.


Aimer le prochain ne signifie donc pas tout lui passer. Cela signifie « ne rien lui faire de mal », c’est-à-dire ne rien lui passer qui le conduit au mal. En cela consiste l’amour, tel que le Christ nous l’a révélé en paroles et en actes, jusqu’à mourir sur la croix pour révéler la nature meurtrière du péché.

Le péché tue le prochain parce que le salaire du péché, c’est la mort ! En ne dénonçant pas le mal dans sa vie, nous le tuons en le laissant dans son péché... C’est terrifiant ! Raison pour laquelle il faut absolument délier le prochain de son péché : telle est la mission que Jésus confie à ses disciples.

* *
Tout ce que vous aurez délié sur la terre
sera délié dans le ciel


La mission de l’Église n’est pas facile : elle est prophétique, donc elle doit dénoncer le mal et tout faire pour se purifier elle-même de tout mal. L’Église, ce ne sont pas d’abord le pape, les évêques et les prêtres. L’Église, c’est vous et moi, ensemble. Ensemble à la recherche de l’amour sans concession pour le mal qui peut surgir de nous et nous transformer en meurtriers.

Non pas un peuple de parfaits, mais un peuple lumineux qui sait demander pardon autant qu’il sait pardonner. Nous avons déserté la confession ? Ne nous étonnons pas de ne plus savoir dénoncer le mal dans le monde, et surtout de ne plus savoir témoigner clairement du Christ Sauveur ! Si Christ n’a pas à nous sauver particulièrement, pourquoi aurait-il à sauver nos frères, nos enfants, notre prochain ?!?

Donc la question qui nous est posée aujourd’hui est la suivante : Christ est-Il véritablement mon Sauveur ? Comment l’est-Il ? En ayant donné sa vie pour moi sur la Croix, en me nourrissant de son Eucharistie, certes, mais tout cela est vain si cela ne me porte pas à courir régulièrement pour mettre sur mes lèvres une sincère et véritable demande de pardon. Cela revient à dire que je peux m’en sortir par moi-même et à rendre vaine sa mort sur la Croix comme son Eucharistie.

Ne devraient venir communier que ceux qui ont à cœur d’être prophète, c’est-à-dire à aimer leur prochain jusqu’à dénoncer le péché où qu’il soit. Cela commence par moi-même, dans la conscience de mon propre péché et dans la demande régulière de pardon ; et dans l’assurance que l’amour qui grandit alors en moi me rend prophète, c’est-à-dire un envoyé de DIEU qui nous dit : « Si je dis au méchant : ’Tu vas mourir’, et que tu ne l’avertisses pas, si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang. »

Je vous avais prévenu : les texte d’aujourd’hui sont durs !

Courage Zorobabel !

Avec toute mon affection fraternelle,

+ Père Alain

Notes

[1En Suisse, si vous vous garez sur un endroit non autorisé, le premier passant prend le téléphone pour demander à la police de vous verbaliser. Qu’est-ce qui est immoral ici ? De se garer n’importe où ou de dénoncer dans un souci de justice et de respect du droit ? Ce passant est un guetteur : il sauve l’automobiliste d’une tendance à n’en faire qu’à sa tête. C’est désagréable, mais ça marche ! Imaginez cela en France !!!

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]