[ L'Origine du Sapin de Noël
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/L-Origine-du-Sapin-de-Noel

L’Origine du Sapin de Noël

Qu’est-ce qui peut mieux évoquer la longévité que le sapin qui reste vert à l’année ? Au Moyen-Age, on le considérait comme l’arbre du paradis. Peu à peu, il en est venu à symboliser la joie de Noël, mais son origine reste obscure... Autant de coutumes, autant d’origines, et toujours autant de joie !



Différentes origines possibles

- On raconte que saint Colomban, un moine irlandais du VIe siècle, parcourait la France et l’Italie pour réévangéliser l’Europe. Un soir, personne n’était venu l’écouter et Colomban monta sur une montagne. Il décora un gros sapin avec des torches allumées. Tout le monde accourut et Colomban put leur parler du Christ. C’est donc en souvenir de cet événement et de la conversion des habitants de cette ville qu’on allumerait encore les sapins à Noël aujourd’hui.

- Une autre croyance dit que le rôle du sapin remonte à environ 400 ans. Plusieurs récits parlent d’un arbre de Noël au XVIe siècle, en Estonie et en Lettonie, deux pays qui faisaient partie des pays baltes de la Russie. On le plaçait dehors, on le décorait de roses et on y faisait la ronde en chantant. Après, on le brûlait.

- L’histoire rapporte encore qu’au XVIe siècle, un Alsacien aurait eu l’idée de décorer un sapin de fruits et de chandelles.

- En Suisse, dans le Jura, il y a, paraît-il, encore des jeunes qui vont dans la forêt et décorent un arbre près duquel ils viendront célébrer Noël.

- Au Danemark, on décore l’arbre en secret car les enfants ne doivent pas le voir avant la célébration de la fête de Noël.

- En Angleterre, l’épouse du duc d’Orléans, une duchesse d’origine allemande, Hélène de Micklembourg, aurait été la première à lancer la mode du sapin en 1837. Ensuite quelques années plus tard, le prince Albert, époux de la reine Victoria reprit cette coutume au château Windsor en Grande-Bretagne en 1848.

- Ce sont les immigrants Allemands qui auraient introduit la coutume du sapin de Noël en Amérique. On dit qu’en 1700, les colons avaient pris l’habitude d’aller chercher un petit sapin et de le mettre dans la maison. On le décoraient de pommes suspendues au bout de chaque branche, ce qui a possiblement un lien avec le récit de la création où Ève offrit une pomme à Adam. Le premier arbre de Noël illuminé au Québec aurait vu le jour le 24 décembre 1781 à Sorel dans la maison du général germanique von Riedesel alors qu’il venait d’être libéré par les Américains.

* *
L’arbre de Noël

Le premier arbre de Noël, tel que nous le connaissons, serait apparu en 1521, en Alsace. Il ne comptait cependant aucune lumière. Son introduction au Canada se fit vers la fin du XVIIIe siècle. Sa décoration était faite de pommes, de biscuits, de petits jouets et de bougies. Au fil des ans, les pommes ont fait place aux boules scintillantes et les bougies, aux lumières électriques.
- Sa symbolique : le Christ, en raison de la nature éternelle du conifère, et la Trinité de Dieu, en raison de sa forme triangulaire.

On a raconté de nombreuses histoires au sujet de l’arbre de Noël, probablement parce que c’est l’ornement le plus répandu durant la période des Fêtes. Curieusement cependant, l’arbre illuminé n’a aucun rapport direct ni avec la naissance de Jésus, ni avec Saint Nicolas à qui l’on attribue une certaine influence sur plusieurs des coutumes qui sont conservées encore aujourd’hui.

On imagine d’année en année toute une variété d’articles pouvant servir à la décoration du sapin. Aussi, le sapin de petite taille qui, à l’origine, était installé sur une table, prit des proportions telles, qu’au milieu du XIXe siècle, il touchait le plafond ! Aujourd’hui, l’arbre de Noël est adopté partout. Il est au centre des festivités de Noël, dans toutes les familles, autant en Amérique du Nord qu’en Amérique du Sud.

* *
La tradition a progressé

Autrefois, on allait chercher son sapin directement dans la forêt et cette aventure était en elle-même une coutume qui venait s’ajouter aux joies du temps des Fêtes. Aujourd’hui, à défaut d’aller bûcher soi-même son arbre, on se contente de l’acheter déjà coupé dans des kiosques ou chez des marchands. Ou bien, pour simplifier la tâche au maximum, on fera comme des centaines de milliers de familles canadiennes et on achètera un arbre artificiel !

C’est à partir de 1880 qu’on a pu voir les premières décorations avec des ampoules électriques aux Etats Unis. Mais c’était tout de même rare car au début du siècle le prix d’une guirlande d’ampoules représentait le salaire hebdomadaire moyen.

* *
Décorations du sapin

Jusque dans les années 1950 c’est l’Allemagne et les pays d’Europe de l’Est qui restent le cœur de production des ornements d’art. Les artisans travaillaient de nombreux matériaux comme le verre soufflé, filé, moulé, le métal, la cire et le bois.

On fabriquait aussi des petits personnages en coton, des cheveux d’anges métalliques (origine lyonnaise). La boule de Noël qui décore les sapins est née à Meisenthal en Moselle. Traditionnellement, on y accrochait des pommes mais en 1858, l’hiver fut si rigoureux qu’il n’y eu plus de pommes. Un artisan verrier eut l’idée pour donner quand même un peu de joie à la fête de créer des boules représentant une pomme et d’autres fruits.

La boule de Noël était née.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]