[ L'inquisition espagnole
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/L-inquisition-espagnole

L’inquisition espagnole

En 1479, alors que l’Inquisition médiévale vit ses dernières heures, Ferdinand V et Isabelle la Catholique fondent l’Inquisition espagnole. Cet acte de naissance illustre la particularité de cette institution : elle est sous le contrôle de l’Etat et non du Saint-Siège, même si celui-ci a donné son accord. Le contexte de la Reconquista donne également des objectifs bien précis, orientés contre les minorités religieuses que sont les juifs et les musulmans.


Source : www.linternaute.com, remis en page, légèrement modifié.


UNE INQUISITION D’ÉTAT
POUR RECONQUÉRIR LA PÉNINSULE HIBÉRIQUE

La naissance de cette nouvelle forme d’Inquisition illustre la particularité de cette institution : elle est désormais sous le contrôle de l’Etat et non du Saint-Siège, même si celui-ci a donné son accord. Le contexte de la Reconquista [1] donne également des objectifs bien précis, orientés contre les minorités religieuses que sont les juifs et les musulmans.

L’Inquisition doit participer à la conversion de force et l’expulsion de ces minorités, puis vérifier la validité de la foi des reconvertis. Cette politique est illustrée par l’expulsion des juifs en 1492.
L’Inquisition est l’arme de l’épuration religieuse, qui se traduit par la « Limpieza de sangre » (pureté du sang), ensemble de mesures qui vise à écarter les non chrétiens des postes stratégiques.

Le premier inquisiteur, Thomas de Torquemada, agit avec violence et brûle deux milles personnes en l’espace de quinze ans, provoquant la réprobation du Saint-Siège. Mais son pouvoir s’étend rapidement à la condamnation des sorcières, de la magie…

À partir de 1529, l’Inquisition a une autre mission : la lutte contre les protestants. Grâce à cette institution, l’Espagne résistera à la Réforme et restera fermement catholique.

Usant de la torture, faisant peser une véritable chape religieuse et culturelle sur le pays, hanté par la figure cruelle de Torquemada, l’Inquisition espagnole perdure pendant plusieurs siècles.
En effet, si l’Inquisition médiévale a été repoussée pour laisser la place aux instruments de contrôle et de justice d’État, l’Inquisition espagnole, en tant que bras de l’État, n’a pas ce problème. Moyen de préserver les traditions, elle reste ainsi en place jusqu’à la conquête napoléonienne.

Rétablie en 1823, elle sera supprimée définitivement en 1834.

Notes

[1La Reconquista (mot espagnol et portugais, en français Reconquête) correspond à la reconquête des royaumes musulmans de la péninsule Ibérique par les souverains chrétiens. Elle commence en 718 et s’achève le 2 janvier 1492 quand Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille, les « Rois catholiques » (Los Reyes Catolicos), chassent le dernier souverain musulman de la péninsule


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]