[ La Messe de Saint Claude la Colombière
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/La-Messe-de-Saint-Claude-la
        La Messe de Saint Claude la Colombière

La Messe de Saint Claude la Colombière

Saint Claude la Colombière (s.j.) fut le directeur spirituel de saint Marguerite Alacoque à qui le Seigneur Jésus est apparu pour manifester l’amour de son Cœur pour tous les hommes.

C’est grâce à saint Claude que ces apparitions et ce message ont été authentifiés, et c’est grâce à lui que la dévotion du Sacré Cœur a été portée dans le monde entier par les missionnaires jésuites.

Cette messe a donc été composée en hommage à tous ces missionnaires, fidèles et courageux témoins du Cœur de Jésus et à tous les peuples qui se sont mis en marche vers la sainteté grâce à leur foi en Jésus Christ Sauveur.

L’utilisation des percussions évoque la marche de ces peuples ainsi que leur danse pour célébrer la Gloire de « ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour » (Jésus à sainte Marguerite-Marie).
.

La partition est disponible à l’adresse suivante :

E-mail : Service Chant Musique et Liturgie



- Kyrie
La prière pénitentielle est une marche vers le Sauveur. La supplication est d’abord intime, puis monte en ferveur pour, au troisième mouvement, s’apaiser dans l’intimité du cœur.
Les tambours accompagnent cette marche et lui donnent son rythme. La guitare évoque un instrument particulièrement apprécié dans les pays de mission comme en Amérique Latine.

* *

- Gloria
Ce Gloria est une danse. Une danse qui naît de la joie d’avoir rencontré le Christ, alors que depuis des siècles, jamais son Nom n’avait encore été porté à la connaissance de ces peuples en attente de la Révélation.
Les tambourins sont les percussions joyeuses d’une danse dont le rythme est celui de la Gratitude.

* *

- Alleluia
À l’appel de la louange retentit le cri de l’Alleluia : "Louez DIEU !". Là encore, la joie surgit de la Gratitude devant la manifestation d’un tel Amour.

* *

- Sanctus
Ce Sanctus est une pure exaltation qui monte vers le ciel alors que le sacrifice eucharistique va être célébré pour devenir la nourriture spirituelle de tous les fidèles. Comment ne pas proclamer la sainteté d’un DIEU qui nous a plongé dans la lumière d’un tel Amour rédempteur ? Les tambours accompagnent la puissance de chant qui est aussi celui des anges (cf. Isaïe 6)

* *

- Agnus Dei
Au moment de communier, nous savons bien que notre notre cœur est marqué par le péché. C’est précisément la raison pour laquelle Jésus veut demeurer en nous. Ici, la prière de toute l’Église qui se sait une Église de pécheurs, fait monter sa supplication pour que le péché du monde soit vaincu en elle. Le chant, qui reprend le thème du Kyrie, se déploie pour se clore en un cri : « Donne-nous la paix ! », cette paix qui coule du Cœur de Jésus transpercé sur la Croix pour le Salut du monde. Les tambours se taisent pour laisser la place au Mystère.
La guitare évoque le pathos de la Passion par laquelle nous est acquis le Salut et dit l’espérance qui habite les cœurs de ceux qui se confient à l’Agneau de DIEU.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]