[ La Toussaint
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/La-Toussaint

La Toussaint

M E R C I !

Nombre de nos frères et sœurs sont aujourd’hui auprès de DIEU ; Ils sont saints : ils ont été pour leur entourage un signe rayonnant de l’amour !


Les citations entre guillemets sont des extraits des prières de la fête de la Toussaint.


Le 1er novembre, nous remercions DIEU d’avoir déjà accueilli auprès de Lui la multitudes de nos frères et de nos sœurs dont la vie a rayonné sa présence et son amour au cœur du monde.

Au seuil de l’hiver, l’Église nous propose de lever notre regard pour nous émerveiller et pour nous inviter à vivre dans l’espérance d’un renouveau
par-delà la mort
.

Elle veut aussi nous rendre conscients de notre solidarité avec tous ceux qui nous ont précédés dans le monde invisible de l’éternité.

* *
La messe de la Toussaint

La messe qui nous réunira nous permettra de réaffirmer notre foi dans la Vie éternelle déjà commencée en chacune de nos vies. C’est dans la joie que nous fêtons les Saints dont « nous croyons qu’ils vivent désormais près de Dieu », où « ils intercèdent pour nous ».

Chaque saint vit intensément de la vision de DIEU et de son amour, mais tous ensemble forment une famille vivante, une « cité » : « la Jérusalem d’en haut », un Royaume ouvert à ceux qui auront vécu en cherchant honnêtement le bien, le beau, l’amour.
Ils sont l’Église du ciel.

* *
Le bonheur de nos frères saints

Le bonheur de « nos frères les Saints » vient de Dieu, dont chacun est l’image d’une manière unique en ce monde.
Aussi, en les honorant d’une fête particulière, c’est Dieu lui-même, « le seul saint, que nous admirons et adorons ».

Tous ont été sauvés par le Christ, tous sont nés de son côté ouvert sur la croix. C’est pourquoi le lieu par excellence de la communion avec les saints est
la Messe, l’Eucharistie.
- C’est là que le Seigneur Jésus les a « sanctifiés dans la plénitude de son amour ».
- C’est là que nous pouvons demander humblement à Dieu de « nous faire passer de cette table où il nous a reçus en pèlerins au banquet préparé en sa maison ».

* *
Ce matin-là...

Ce matin-là, nous pourrions, seul ou en famille, prendre le temps de dire cette prière pour illuminer toute notre journée :

Seigneur, en ce jour de fête, nous te bénissons pour tous ceux que tu as rachetés par ton sang et qui désormais te connaissent comme tu les as connus pendant leur pèlerinage sur la terre.

Nous te bénissons pour la joyeuse espérance qui est en nous de participer à cette foule immense des saints, des esprits bienheureux et de tous ceux qui sont parvenus jusqu’à toi pour te chanter sans cesse et participer au bonheur qui est en toi, Trinité Sainte.

Donne-nous de voir les cieux ouverts comme tu nous l’as promis et que la gloire de ton Royaume nous aide à rayonner de joie au cœur de notre monde. Nous supporterons alors courageusement, grâce à la prière de nos frères les saints, toutes les tristesses de ce monde qui ne sont, nous le savons, que passagères.

Nous te le demandons, Père, par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]