[ La miséricorde dans l’enseignement de Jean-Paul II
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/La-misericorde-dans-l-enseignement
          La miséricorde dans l’enseignement de Jean-Paul II

La miséricorde dans l’enseignement de Jean-Paul II

L’enseignement sur la Miséricorde a été le fil rouge de tout l’enseignement du pape Jean-Paul II :
« Dives in Misericordia — riche en Miséricorde — est en un certain sens l’Encyclique-programme de mon ministère au Siège de Saint-Pierre ». [2]

Quelques éléments pour découvrir la pensée de Jean-Paul II puisée à la source de la Miséricorde divine.



La Miséricorde comme unique rempart contre le mal

Le trait principal de l’enseignement de Jean-Paul II est la présentation de la miséricorde comme unique rempart contre le mal et par conséquent comme immense source d’espérance. Il l’enseigne et le proclame à un monde qui n’a plus recourt à Dieu, et donc qui ne veut pas de miséricorde, à un monde qui veut trouver tout seul des solutions au mal, à un monde dans lequel « le mot et l’idée de miséricorde semblent mettre mal à l’aise l’homme qui, grâce à un développement scientifique et technique inconnu jusqu’ici, est devenu maître de la terre qu’il a soumise et dominée ». [3]

Le constat est là : même avec la volonté de réduire les inégalités, de limiter la souffrance, de respecter les droits de chaque homme, le mal ne diminue pas mais augmente ; les menaces graves pour l’humanité se développent. L’homme n’a pas la capacité de réduire le mal. Cela n’appartient qu’à Dieu, et plus précisément qu’à la Miséricorde divine.

* *
la Miséricorde comme force de reconstruction

Mais le message du pape ne s’arrête pas là. La Miséricorde n’est pas qu’un rempart contre le mal, elle est une force de reconstruction.

« La miséricorde se manifeste dans son aspect propre et véritable quand elle revalorise, quand elle promeut, et quand elle tire le bien de toutes les formes de mal qui existent dans le monde et dans l’homme ». [4]

Le tableau que Jésus a demandé à sainte Faustine de peindre l’indique bien. Certes, c’est bien de son Cœur transpercé que jaillissent le rayon rouge qui donne la vie et le rayon blanc qui purifie. Mais c’est ressuscité et vainqueur de la mort qu’il apparaît. C’est sur cette contemplation du Christ miséricordieux et vainqueur du mal que l’espérance chrétienne s’appuie, et non sur les forces humaines.

« À l’humanité qui parfois semble perdue et dominée par le pouvoir du mal, de l’égoïsme et de la peur, le Seigneur ressuscité offre le don de son amour qui pardonne, réconcilie, et rouvre l’âme à l’espérance. C’est un amour qui convertit les cœurs et donne la paix. Combien le monde a besoin de comprendre et d’accueillir la miséricorde divine ! » [5]

* *
Jean-Paul II a été l’apôtre de la Miséricorde

Convaincu de l’importance de la Miséricorde non seulement pour l’Église mais aussi pour le monde entier, Jean-Paul II nous a laissé comme héritage la consécration du monde à la miséricorde. Cette prière constitue, pour reprendre les mots de Jésus à sainte Faustine, comme l’ultime planche de salut pour le 3e millénaire :

« Dieu, Père miséricordieux,
qui as révélé Ton amour dans ton Fils Jésus-Christ,
et l’as répandu sur nous dans l’Esprit Saint Consolateur,
nous Te confions aujourd’hui le destin du monde
et de chaque homme.

Penche-toi sur nos péchés, guéris notre faiblesse, vaincs tout mal,
fais que tous les habitants de la terre
fassent l’expérience de ta miséricorde,
afin qu’en Toi, Dieu Un et Trine,
ils trouvent toujours la source de l’espérance.

Père éternel, pour la douloureuse Passion
et la Résurrection de ton Fils,
accorde-nous ta miséricorde,
ainsi qu’au monde entier ! Amen »


D’après Jean-Raphaël Dubrule, remanié

Notes

[1Homélie à la paroisse romaine des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie à Tor Fiorenza, 17 mars 1985

[2Homélie à la paroisse romaine des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie à Tor Fiorenza, 17 mars 1985

[3Encyclique Dives in Misericordia, n.2

[4Encyclique Dives in Misericordia, n.6

[5Message posthume de Jean-Paul II, Ce texte avait été préparé par le pape pour le dimanche de la Miséricorde 2005

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]