[ Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Le-peuple-qui-marchait-dans-les-tenebres-a-vu-se-lever-une-grande-lumiere
        Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande (...)

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière

Livre d’Isaïe 9,1-6
« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière » 
Psaume 96(95),1-2a.2b-3.11-12a.12b-13a.13bc
« Chantez au Seigneur un chant nouveau ! »
Lettre de saint Paul Apôtre à Tite 2,11-14
« Bien-aimé, la grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes. »
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2,1-14
« L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. »

- lire l’intégralité des textes de ce dimanche




Les paroles des textes de la Nuit de Noël résonnent à nos oreilles avec une force renouvelée, en ces temps de ténèbres que traverse le monde entier. Outre la nouvelle forme de fanatisme meurtrier qui a jailli et grandi, terrifiant et assaillant les populations comme en leur temps le communisme, le fascisme ou le nazisme ; le consumérisme nous gouverne et les nations occidentales sont convoquées à réviser leur histoire chrétienne au nom de l’idéologie du "progrès".

Quelle réponse chrétienne faire retentir dans cette nuit tombée sur le monde ? Depuis plus de 2000 ans, elle nous est rappelée chaque année à l’occasion des fêtes de la Nativité. La SEULE réponse qui vaille est la naissance d’un enfant. Telle est la réponse que le Père fait aux hommes : là où paraît l’ombre des ténèbres et de la mort, il faut faire briller la LUMIÈRE DE LA VIE.

Pas n’importe quelle vie : la VIE en Christ, qui est la VIE imprégnée de la VRAIE LIBERTÉ. Une liberté qui se conjugue en deux temps, selon les mots si forts de saint Paul :
1. Renoncer à l’impiété et aux convoitises de ce monde,
2. Vivre dans le temps présent de manière raisonnable, avec justice et piété.

La vraie liberté ne consiste pas à pouvoir faire ce que l’on veut ; elle ne consiste pas à interdire d’interdire. Elle consiste à refuser les chemins qui donnent la mort pour choisir les chemins qui donnent la vie. Il ne s’agit pas ici de valeurs. Il s’agit d’avoir le courage de revêtir « le bouclier de la foi, avec lequel nous pourrons éteindre tous les traits enflammés du malin ; de prendre le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. » (Eph 6,16-17)

Nous sommes convoqués, frères et sœurs, à venir apprendre de l’enfant Jésus que les forces de la mort ne peuvent combattre les forces de la mort. Nul ne gagne jamais à ajouter de la mort à la mort. La Lumière de Noël est le premier pas sur le chemin qui mène à la VIE dans la Lumière de Pâque. La Lumière de Noël est la Lumière d’un Dieu qui nous aime jusqu’à nous rejoindre dans nos ténèbres pour nous conduire, par la Charité, à la Lumière véritable. Celle-là même qui a habité nos frères martyrs au moment même où leurs bourreaux leur donnaient la mort, mais ne pouvaient leur ravir la Lumière qui brillait en eux, et qui resplendit aujourd’hui, avec le Sauveur, pour l’éternité.

La Lumière de Noël, c’est la Lumière qui entre dans le Temps, qui entre dans l’Histoire. C’est une Lumière qui témoigne de la Patience de Dieu envers ses enfants bien aimés. Une Lumière qui nous appelle à La rejoindre, à nous imprégner de sa Clarté pour choisir de luire dans le monde par le témoignage de la MISÉRICORDE, quel qu’en soit le prix.

Soyons fiers, frères et sœurs, de la mission à laquelle nous appellent notre Baptême et notre Confirmation ! Soyons fiers d’être les témoins d’un monde où l’homme trouve sa raison d’être en devenant porteur de VIE, dans la liberté qui nous vient du Père, par son Fils, notre Seigneur et notre Dieu.

Levons-nous et prions.

Seigneur Jésus, alors même que les ténèbres croissent, nous nous en remettons à Toi.
Nous venons à Toi, Te faisant le présent de nos simples existences, à la suite des bergers de Bethlehem.
En Toi, qui t’es fait petit enfant ; qui a revêtu notre chair vulnérable, nous croyons que l’Éternité est venue dans notre monde pour y semer la lumière, vainqueur de toute force de mort. 
Fais de nous, tout au long de cette année, des semeurs courageux de Ta Lumière.
Fais-nous renoncer à tout ce qui, en nous, pourrait donner la mort.
Fais -nous chanter le Chant Nouveau de la Miséricorde !
Fais-nous choisir la VIE pour marcher à Ta suite sur le chemin de la JOIE ÉTERNELLE.
Amen.

Avec mon affection fraternelle,
Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]