[ Le rêve de DIEU
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Le-reve-de-DIEU

Le rêve de DIEU

Homélie du 5e dimanche de Carême (année C), 25 mars 2012

• Livre de Jérémie 31,31-34
« Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ;
je l’inscrirai dans leur cœur. »

• Psaume 51(50),3-4.12-13.14-15
« Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi
mon esprit. »

• Lettre aux Hébreux 5,7-9
« Le Christ est devenu
pour tous ceux qui lui obéissent
la cause du salut éternel »

• Évangile de Jésus-Christ
selon saint Jean 12,20-33
« Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes »

- lire l’intégralité des textes de ce jour



Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ;
je l’inscrirai dans leur cœur


Si DIEU pouvait plagier Martin Luther King, Il dirait : « I have a dream ! » : mettre ma Loi dans le cœur de l’homme. Tel est le rêve de DIEU.
Seulement voilà... DIEU n’a que le pouvoir de DIEU : celui d’aimer. Et quand on aime, on voit le bien de son ami(e). On sait, parce qu’on le connaît au plus profond de lui, ce qu’il devrait faire, mais que nous ne pouvons pas faire à sa place. Et quand on voit son ami se fourvoyer, avoir mal ou pire, devenir mauvais, les larmes coulent au creux des yeux... Les larmes de l’amour, de l’impuissance à obliger l’autre à corriger le tir ; du refus de devenir son complice tout autant que du refus de l’abandonner...

Mais que faire alors ? Se mettre en colère ? DIEU l’a tenté combien de fois ? Jusqu’au fouet du Christ dans le Temple... Mais ça ne plaît pas trop... Nous aimons bien nos propres colères, toujours justifiées, mais les colères de l’ami, on n’aime pas ! Sans doute parce que dans la colère, on a tendance à "jeter le bébé avec l’eau du bain". C’est ce qu’on m’a un peu — avec beaucoup de charité au demeurant — reproché dans l’homélie d’il y a quinze jours... Mais Jésus lui-même avait jeté le bébé avec l’eau du bain ce jour-là : tous les marchands, dans le fond, ne faisaient que faire rouler l’économie du Temple !
La colère révèle en fait la violence de l’agression, de l’agresseur qui se justifie de ses actions par leurs bons côtés, et refuse de voir les dégâts collatéraux qui le remettent en cause.

Mais c’est vrai : la colère ne suffit pas. Il faut en revenir, sans quoi ce n’est plus une colère, mais un caprice. Et DIEU ne cesse de revenir de ses colères pour aimer de nouveau, pour aimer davantage. Avec le même rêve, la même espérance et la même foi en l’homme dont il sait le potentiel, dont il connaît les besoins les plus vitaux et la soif spirituelle. Il entre encore et toujours dans l’épreuve de la patience, de la pitié, de la miséricorde.

Quand quelqu’un croit en vous de cette manière-là, avec cette violence-là, soit vous fermez définitivement votre cœur pour vous en défaire, soit vous entendez son amour et vous lui ouvrez, enfin, votre cœur, tel qu’il est, sans fioriture, et vous l’écoutez. Et enfin, parce que c’est votre ami qui vous parle, vous commencez à changer, parce que vous sortez de l’illusion infantile de vous en sortir tout seul, de savoir tout sur tout, et dans le fond, d’être devenu mauvais à force de ne plus vouloir avoir mal.

* *
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi
mon esprit


Alors, de se savoir aimé, de se savoir aimable tout en étant faible et petit, apeurés, naît la force et le courage du cœur pur. Non pas le cœur parfait, mais le cœur sans mélange, entier, qui n’a plus rien à prouver à son ami et trouve sa joie à se laisser renouveler par lui. Non pas par ses conseils, non pas par son intelligence supérieure, mais par sa bienveillance, par la foi qu’il met en nous et qui, nous révélant ainsi à nous-mêmes, raffermit au fond de nous notre esprit.

* *
Le Christ est devenu
pour tous ceux qui lui obéissent
la cause du salut éternel


Le Christ est notre ami. Et je reconnais mon ami à ce que je lui obéis. Obéissance et écoute vont ensemble : obéir en latin se dit : Ob-audire, c’est-à-dire écouter jusqu’au bout.

Or entrer dans l’obéissance de l’amitié est la seule porte du Salut. Rien d’autre ne sauve. Rien d’autre ne nous sauve de nous-même et du cœur mélangé qui est le nôtre lorsque nous ne nous appuyons que sur nous-mêmes en nous réfugiant, redisons-le encore et encore, dans les bras de l’argent et de ses mensonges qui façonne autour de nous la prison d’un enfer apparemment doré, mais totalement pervers.

* *
Quand j’aurai été élevé de terre,
j’attirerai à moi tous les hommes


À quoi, dès lors, reconnaîtrai-je mon ami ? À ce qu’il ira jusqu’au bout de son amour pour moi. À ce qu’il livrera sa vie pour moi, jusqu’à prendre sur lui la honte et la trahison dont je l’aurai fait souffrir.

Le Cœur du Christ est ainsi fait que telle est l’amitié qu’il porte à chacun d’entre nous. Pour nous, l’amitié se vit au compte-goutte : nous n’avons pas des milliers d’amis : un, deux, voire trois tout au plus qui nous aiment par-delà les trahisons dont nous sommes coupables envers eux.

Mais par le Cœur du Christ, tous les hommes sont ses amis. Et par Lui, nous nous découvrirons amis de tous les hommes, connaissant leurs vices et leurs trahisons, mais ne les en aimant qu’encore plus, en Christ. Lui seul attire à Lui tous les hommes, sans contrainte, uniquement par cet amour infini qu’Il leur porte jusqu’à être élevé de terre dans la honte et l’ignominie qui ne sont, en définitive, que les nôtres amenées à la lumière de la vérité. Et ce faisant, il nous ouvre à nous découvrir amis les uns des autres, parce que faisant de nous tous des amis de DIEU. Tel est son rêve. Telle est la joie du Salut éternel.

Avec toute mon affection fraternelle,

Père Alain.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]