[ Maris, imitez le Christ !
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Maris-imitez-le-Christ

Maris, imitez le Christ !

Livre de Josué 24,1-2a.15-17.18b
« Moi et les miens, nous voulons servir le Seigneur. »

Psaume 34(33),2-3.16-17.20-21.22-23
« Malheur sur malheur pour le juste,
mais le Seigneur chaque fois le délivre. »


Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 5,21-32
« Vous, les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,60-69
« Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? »

- lire l’intégralité des textes de ce dimanche




La liturgie nous donne à entendre le fameux ch. 5 de l’épître aux Éphésiens, l’un des textes les plus controversés aujourd’hui par nos contemporains. À ce texte peut s’accrocher la réflexion des disciples du Christ : « Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? »

Entendant saint Paul dire : « pour la femme, le mari est la tête », on comprend souvent : “l’hommes domine sa femme”. Or une telle lecture est tout simplement païenne, une lecture marxiste, imprégnée qui plus est du livre de Bourdieu : La domination masculine, paru en 1998. Même des chrétiens intelligents me disent parfois : “Ce qu’a écrit Bourdieu est indiscutable” Ah oui ? Oui, dans la logique marxiste. Non dans la logique chrétienne qui est ici celle de saint Paul.

Saint Paul ne dit pas que l’homme doit dominer sa femme dans le mariage. Il dit que l’homme, dans le mariage, doit imiter le Christ ! Ça n’a rien à voir ! L’homme sans le Christ, c’est vrai, n’obéit qu’à une seule loi, qui est la loi païenne par excellence : la Loi du plus fort. Et c’est bien la raison pour laquelle ceux qui devraient courir pour connaître le Christ, s’attacher à Lui, et témoigner de son amitié, transmettre sa puissance, ce sont les hommes ! Je ne sais pas si “la femme est l’avenir de l’homme” comme le chantait Aragon, mais je sais que l’homme chrétien, l’ami du Christ, est la lumière du monde, non pas en tant que tel, mais en tant qu’il donne sa vie pour sa femme, aussi radicalement que le Christ a aimé l’Église.

Nous savons cela, nous, les hommes... mais nous avons tellement de mal à y croire... C’est comme les paquets de cigarettes sur lesquelles est inscrit : “Fumer tue” : tout le monde le sait, les fumeurs n’y croient pas. Connaître le Christ comme un ami connaît son ami, là est le préliminaire dont Saint Paul vit, dont il est complètement imprégné. Cette amitié est la source de tous les courages, de toutes les inspirations, comme de toute humilité. L’humilité, ici, consiste à laisser du temps au temps. Pourquoi ne croit-on pas au Christ ? Pourquoi ne croit-on pas à la vertu de cette amitié divine ? Parce que ça ne va pas “assez vite”. Nous voudrions des résultats rapidement. Or à chaque fois que nous voulons aller vite, voilà la source de tous les énervements, de toutes les mesquineries, de toutes les guerres ; bref, de toutes les violences. Ce ne sont pas “les religions” qui sont la source de la violence dans le monde. Ce sont les injustices que génère la Loi du plus fort. Et le plus fort, c’est celui qui tire le premier ; celui qui va plus vite que les autres. Et aujourd’hui, aller plus vite que les autres, relève de la nanoseconde ! Sur les marchés mondiaux, en une seconde, vous pouvez faire UN MILLIARD d’opérations financières. Aller vite. Aller toujours plus vit pour clouer le bec aux adversaires, aux ennemis.

La réponse du Christ, elle, n’a pas varié depuis 2000 ans : celui qui veut la victoire doit se nourrir de ma CHAIR. C’est-à-dire entrer dans le mystère de l’amitié divine. Et cette victoire se dessinera, non pas sur une génération seulement, mais sur des dizaines, des centaines, des milliers de générations. Comme dit le psaume, celui qui ne passe pas par cette amitié, sa mémoire sera effacée. TOUT ce que nous n’inscrivons pas dans l’amitié du Christ sera effacé. Et le premier lieu où cette amitié porte ses fruits, c’est le couple. Pour l’avoir oublié, les couples aujourd’hui sont dénoncés comme un mensonge : ils ne donnent pas ce qu’ils promettent. Ils sont surinvestis d’un rêve qui vire souvent au cauchemar, parce les hommes ne fondent pas leur être et leur agir sur l’amitié avec le Christ, mais seulement sur leurs propres forces. Et tout explose.

D’où l’urgence des propositions pour les hommes, comme les camps Optimum, ou les retraites pour hommes, qui se multiplient heureusement aujourd’hui dans l’Église. Les femmes attendent que leurs hommes deviennent des amis du Christ, car elles savent que cette amitié rejaillira sur l’histoire du couple qui, elle aussi, se fondent sur une amitié. Il n’y a rien au-delà de cette amitié entre l’homme et la femme, car il n’y a que dans l’amitié que l’on peut être soumis l’un à l’autre. Si l’homme est ami du Christ, alors il saura aimer d’amitié sa femme, de façon privilégiée. Et la femme ne se sentira pas esclave. Elle pourra aimer d’amitié librement à son tour, et l’homme recevra d’elle tous les trésors de la Sagesse dont elle est la gardienne.

Le Christ n’est pas un refuge. Il est une Source. Il est LA source CHARNELLE d’un amour qui n’a d’autre fondement que l’amitié qui seul sait vaincre toutes le peurs ; l’amitié qui, seule, sait être la lumière du monde. Il nous reste alors à venir nous nourrir de cette CHAIR pour porter cette Lumière dans le monde qui est en souffrance de voir se révéler les Fils de DIEU.

Avec on affection fraternelle,

Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]