[ Monter sur l'arbre avec Zachée
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Monter-sur-l-arbre-avec-Zachee

Monter sur l’arbre avec Zachée

Livre de la Sagesse 11,23-26.12,1-2
« Seigneur, Tu fermes les yeux sur les péchés
des hommes pour qu’ils se convertissent.
Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu,
tu les avertis, tu leur rappelles en quoi ils pèchent,
pour qu’ils se détournent du mal,
et qu’ils puissent croire en toi, Seigneur. »

Psaume 145(144),1-2.8-9.10-11.13cd-14
« Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
je bénirai ton nom toujours et à jamais !
Car le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
fidèle en tout ce qu’il fait.
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
Il redresse tous les accablés. »

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre
aux Thessaloniciens 1,11-12.2,1-2

« Frères, nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 18,9-14
« Seigneur, je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. »

- lire l’intégralité des textes de ce jour




Aujourd’hui, après avoir fêté la Toussait et prié pour les fidèles défunts qui attendent notre intercession au Purgatoire, arrêtons-nous aujourd’hui sur notre propre vie et le regard que pose sur nous Jésus.

Nous avons entendu le Livre de la Sagesse : Le Seigneur ferme les yeux sur les péchés des hommes pour qu’ils se convertissent. Mais Il ne fait pas que cela : Il les reprend, les avertit, leur rappelle en quoi ils pèchent. Et saint Paul nous le redit : ce qu’attend le Seigneur, c’est de nous trouver digne de l’appel qu’Il nous adresse. Non pas pour nous écraser, mais pour nous donner l’occasion de chanter avec le psalmiste, qui lui aussi, avant nous, a été repris par le Seigneur : Je t’exalte, mon DIEU, mon Roi ! Car Tu es vrai en tout ce que Tu fais, Tu soutiens ceux qui tombent et redresse les accablés !

Il ne s’agit pas seulement des opprimés par des systèmes esclavagistes, mais de ceux qui sont accablés par leur péché. Or le propre du péché, c’est que je suis tellement habitué à lui que je ne le vois pas. Pire : moins je le vois, plus j’ai l’impression d’être juste. C’est le fameux et terrible “Oh, à mon âge, je ne fais plus de mal” des plus anciens parmi nous ; ou le “C’est plus fort que moi !” de ceux qui se permettent d’envoyer des piques, d’alimenter des rumeurs, ou plus grave de manigancer des stratégies pour obtenir ce qu’ils estiment juste pour eux-mêmes ! C’est le fameux “J’ai le droit !", et tant pis pour les dommages collatéraux, comme on dit. Ou encore le “J’estime que...” Oui, tu "estimes", mais Jésus, Lui, il estime quoi pour toi ?

Car dans le fond, c’est ce que se disait Zachée : pour lui, il n’était pas voleur. Il faisait son métier. Il exploitait les gens, mais c’était “normal”. Il faisait tourner le système. Il était un bon soldat ; ces soldats qui outrepassent les lois de la guerre et qui n’ont qu’une excuse : “On m’avait donné des ordres !”.

C’est le propre du péché : on s’y habitue au point de le trouver normal. Et quand DIEU nous reprend, ou nous appelle, il y a toujours cette petite phrase du Satan : "Tu ne trouves pas que DIEU — et l’Église — exagère ? Dans le fond, pourquoi tu n’aurais pas le droit de te faire plaisir ? Et puis cet héritage... C’est à toi qu’il devrait revenir, non ? Tu ne fais rien de mal en bousillant ta famille, puisque tu es dans ton droit ! — Ah ! Les héritages !!! Encore cette semaine... et toujours le même scénario ! Parce que dans l’ordre du péché, les scénarios sont toujours les mêmes ! —. Alors, comment s’en sortir ? En montant dans l’arbre avec Zachée, nous qui nous croyons tellement “riches”, pleins de nous-mêmes, alors que nous sommes tellement... petits !

Regardez bien le tableau de Jacques Tissot (cliquez sur l’image pour l’agrandir) : Zachée n’est pas seul dans l’arbre ! Tissot était théologien autant que peintre. L’arbre accueille qui veut monter sur lui pour voir, et surtout entendre l’appel du Christ.



Montons alors avec lui sur l’arbre de la prière, l’arbre de la Vie où retentit l’appel de DIEU par Jésus et où poussent les fruits des sacrements. Se faire baptiser, c’est mettre consciemment sa vie sous la lumière de l’appel de DIEU. Se marier, c’est mettre consciemment son couple sous la lumière de l’appel de DIEU. Venir célébrer l’Eucharistie, c’est entrer consciemment dans la communion qui porte les saints, c’est-à-dire tous ceux qui tentent de répondre à cet appel, plus ou moins, bien, plus ou moins facilement, qu’importe ?

Prenons aujourd’hui le monde du travail. Un parcours Zachée va être lancé au mois de janvier justement pour mettre notre engagement dans ce monde sous la lumière de DIEU. C’est une manière de se dire : "Seigneur, je fais de mon mieux, mais je sais que je suis pécheur. J’ai besoin d’entendre ton appel !". Aujourd’hui, nous sommes tous, vous et moi, avec Zachée, montés sur l’arbre. Tachons alors d’aller jusqu’au bout avec lui, après avoir entendu l’appel que nous lance le Christ.

Avec toute mon affection fraternelle,

+ Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]