[ Noël : quel sens pour les chrétiens ?
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Noel-quel-sens-pour-les-chretiens
          Noël : quel sens pour les chrétiens ?

Noël : quel sens pour les chrétiens ?

Noël est sans doute la plus connue des fêtes chrétiennes, célébrée dans la nuit du 24 au 25 décembre presque partout dans le monde, aussi bien par des croyants que des non croyants.



Jésus : DIEU sauve

Pour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, naissance, nativité) célèbre la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu et annoncé par les prophètes.

Dieu s’est fait homme — c’est le mystère dit de l’Incarnation — et il a partagé en tout la condition humaine. Ainsi, en Jésus-Christ, se trouve unis la nature humaine et la nature divine : il est simultanément vrai homme et vrai Dieu(1).

Jésus veut dire en hébreu Dieu sauve. Ce nom même révèle son identité et sa mission : sauver les hommes et les conduire vers le Père.

Les évangiles donnent à comprendre que la naissance du Fils de Dieu s’est passée humblement : pauvre parmi les pauvres, Jésus nouveau né est couché par sa mère dans une mangeoire.

La naissance de Jésus est le cœur de ce qu’on appelle le Mystère de l’Incarnation : "Au temps établi par Dieu, le Fils unique du Père, la Parole éternelle, s’est incarné : sans perdre la nature divine, Il a assumé la nature humaine".

* *
La naissance de Jésus-Christ dans l’Évangile

Deux des quatre évangiles, ceux de Matthieu et de Luc, rapportent la naissance du Christ et se complètent mutuellement.

L’évangile lu au cours de la messe de Noël est tiré de Luc. Dans les pages qui le précèdent, l’évangéliste a évoqué d’abord l’Annonciation, c’est-à-dire ce jour où l’ange Gabriel a annoncé à Marie qu’elle serait la Mère du Sauveur. Cet événement, fêté le 25 mars — neuf mois avant Noël — inaugure l’accomplissement des promesses :
« L’ange dit : “Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut" » (Luc 1,30-32).

Marie, fille d’Anne et de Joachim, est originaire de Nazareth en Galilée. Elle est alors fiancée à Joseph, charpentier de son métier, de la descendance du roi David. Marie, dans sa confiance absolue en Dieu, accepte le projet divin ; « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole » est sa réponse à l’ange (Luc 1,38).

L’évangile lu à Noël situe cet événement dans l’histoire : « Or, en ce temps-là, parut un décret de César Auguste pour faire recenser le monde entier. Ce premier recensement eut lieu à l’époque où Quirinius était gouverneur de Syrie » (Luc 2,1-2). Marie, enceinte, et Joseph se rendent donc tous deux en Judée pour le recensement, dans la petite ville de Bethléem, d’où est originaire la lignée du roi David.

« Pendant qu’ils étaient là, le jour où elle devait accoucher arriva ; elle accoucha de son fils premier-né, l’emmaillota et le déposa dans une mangeoire, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la salle d’hôtes » (Luc 2, 6-7).

* *
Les chrétiens célèbrent Noël

Depuis le IVe siècle, la fête de Noël est célébrée : en l’église Sainte Marie Majeure, à Rome, on sait qu’une célébration de Noël est célébrée pendant la nuit du 25 décembre depuis cette époque.

La célébration de la naissance du Sauveur est précédée par un temps de préparation de quatre semaines. Cette période est appelée Avent (du latin adventus, venue, avènement) dans le calendrier liturgique de l’Église catholique.

La naissance du Sauveur est célébrée depuis des siècles dans la nuit du 24 au 25 décembre (pour en savoir plus sur cette date >>>

Noël, événement festif et joyeux, est aussi, depuis des siècles, célébré en famille. Noël célèbre le mystère du don et de l’accueil.

* *
Représenter la Nativité

Une "nativité" est un tableau ou une sculpture représentant Jésus dans la crèche, avec Marie et Joseph.

À partir du VIe siècle, les écrits anciens rapportent que la célébration de la nuit de Noël se déroulait dans cette église autour de la crèche (2). C’est donc à cette époque que l’on peut ramener l’existence d’une première crèche telle que nous les connaissons aujourd’hui avec la Vierge Marie, Joseph, l’âne et le bœuf, faite de statues.

Saint François d’Assise crée en 1223 une des premières crèches vivantes en utilisant des personnages réels, dans son église à Greccio, en Italie. Les personnages (Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, les paysans) étaient joués par les gens du village. Les animaux aussi étaient réels. Pour signifier l’enfant Jésus, François avait déposé une hostie consacrée dans la crèche. Plus tard, elle fut remplacée par un véritable bébé. Petit à petit, la coutume s’est répandue.

Les premières crèches ressemblant à celles que nous connaissons font leur apparition dans les églises au XVIe siècle. Ce sont les Jésuites qui les ont introduites pour la première fois en modèle réduit.

En France, après la période de la Révolution pendant laquelle cette pratique religieuse s’était perdue, les Provençaux ont répandu l’usage de la crèche à partir de 1803, c’est-à-dire juste après le Concordat de 1802. Ils avaient en effet inventé les santons actuels qui peuplent les crèches, souvent installées non seulement dans les églises mais dans les maisons particulières.

________________________
(1) Symbole d’Athanase (le terme "symbole" prend ici le sens de "profession de foi", recueil des principales vérités de foi).
(2) Les reliques principales de cette Basilique sont traditionnellement des planches de la crèche et les langes de l’enfant Jésus.


(D’après www.diocese-frejus-toulon.com, modifié)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]