[ Notre-Dame de Varange
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Notre-Dame-de-Varange
    Notre-Dame de Varange

Notre-Dame de Varange

Depuis 1870, des familles de Givry, Poncey, Cortiambles se relaient, quel que soit le temps, pour allumer chaque soir des bougies dans les lanternes installées au pied de la statue.



Un peu d’histoire

Après la promulgation du dogme de l’Immaculée Conception le 8 décembre 1854 et à la suite de la Mission prêchée par deux dominicains de Lyon, les Paroissiens de Givry décidèrent d’ériger une statue en l’honneur de la Vierge Marie.

Une souscription et douze années de démarches et de patience furent nécessaire à la réalisation de ce projet. Acheminée par le train de Lyon, à Chalon puis déposée dans la cour du Pensionnat, la statue fut hissée à l’aide d’un char attelé de huit bœufs sur la colline de Varanges au-dessus de la ville de Givry, face au soleil levant.

Elle a été bénie devant une foule nombreuse, par l’évêque d’Autun de l’époque, Monseigneur de Marguerye, le dimanche 10 juin 1866. Notre-Dame de Varanges est restée depuis cette date la protectrice de cette cité.

Le 15 août 2006, près de la Vierge rénovée pour la circonstance, a eu lieu la fête du 140e anniversaire de son installation, avec la participation de Monseigneur Benoît RIVIERE, évêque actuel du diocèse d’Autun.

* *

Depuis 1870, des familles de Givry, Poncey, Cortiambles se relaient, quel que soit le temps, pour monter allumer chaque soir des bougies dans les lanternes installées au pied de la statue.


Prière à Notre-Dame de Varange

Notre-Dame de Varanges,
qui veillez sur nos coteaux
nos champs et nos villages,

ravivez en nous la foi
dans votre fils Jésus
qui vous a choisie pour Mère
et de qui vous tenez toute grâce.

Dès votre naissance, ô Marie,
votre talon écrasait le serpent,
et le péché n’avait sur vous nulle prise.

C’est en vous, ô Marie,
que le Verbe a pris chair.
Vous êtes la Terre féconde
où germa le Sauveur du Monde.

Aujourd’hui encore,
vous êtes la lumière
de nos yeux, de nos âmes
qui portez nos regard vers Jésus.

Nous vous confions nos familles,
leurs tristesses et leurs joies,
leurs travaux et leurs prières.

Que votre lumière maternelle
brille chaque nuit
pour leur apporter la confiance et la paix.

Qu’elle rayonne en nous de mille feux
pour que notre âme exalte le Seigneur
et qu’exulte notre esprit en DIEU, notre Sauveur.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]