[ Nous avons tous besoin de suivre quelqu'un
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Nous-avons-tous-besoin-de-suivre

Nous avons tous besoin de suivre quelqu’un

Homélie du dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur A (17 avril 2011)

• Livre d’Isaïe 50,4-7
« La Parole me réveille chaque matin,
chaque matin elle me réveille
pour que j’écoute comme celui qui se laisse instruire. »

• Psaume 22(21),8-9.17-18a.19-20.22c-24a
« Je proclame ton nom devant mes frères,
je te loue en pleine assemblée. »

• Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 2,6-11
« Le Christ Jésus s’est abaissé lui-même
en devenant obéissant jusqu’à mourir »

• La Passion de Notre Seigneur de Jésus-Christ
selon saint Matthieu 26,14-75.27,1-66
« Il a mis sa confiance en Dieu ;
que Dieu le délivre maintenant s’il l’aime ! »

- lire l’intégralité des textes de ce jour



La Parole me réveille chaque matin,
chaque matin elle me réveille
pour que j’écoute comme celui qui se laisse instruire

Nous célébrons cette semaine le grand moment de notre salut : le Christ meurt pour nous, afin de nous ouvrir le chemin qui mène vers le Père.

Mais voilà... Pour emprunter ce chemin à notre tour, il faut connaître Jésus. Non pas simplement comme on prend connaissance de sa vie au “caté”, mais comme on suit quelqu’un en qui l’on met toute sa confiance, toute sa foi.

C’est formidable d’avoir une personnalité à suivre dans sa vie, en sachant qu’elle marche avec nous, qu’elle donne de sa personne pour que nous trouvions notre place dans ce monde, pour que notre vie prenne sens. C’est là une source de dynamisme, de bonheur et de joie que nous ne savourons jamais assez.

Notre monde manque de personnalités, de figures à suivre. C’est pour cela qu’il va si mal ; qu’il ne se dresse que pour manifester sa révolte... Parce qu’il a confusément conscience qu’il lui manque quelqu’un pour le guider.

Oh ! Il ne manque pas de grands orateurs, démagogues ou profiteurs ! Mais à quoi reconnaît-on un vrai guide ? À ce qu’il vit, le premier, ce qu’il enseigne, ce qu’il promeut, ce qu’il ordonne. Lorsque Jésus nous dit : « Qui s’élève sera abaissé, qui s’abaisse sera élevé » [1], il ne nous envoie pas au "casse-pipe" ! Il prend Lui-même ce chemin, en premier. Et là, nous reconnaissons en Lui la vérité de sa Parole. C’est la raison pour laquelle il est tout à fait raisonnable de suivre un tel pasteur.

C’est cette Parole qui nous est léguée par la Bible, en particulier par le Nouveau Testament, qui fait retentir depuis 200 ans l’appel à suivre le Christ Jésus. C’est cette Parole que nous sommes appelés à lire chez nous, chaque matin ou chaque soir ; à entendre proclamer chaque dimanche, comme un phare dans notre vie, une lumière dans notre nuit.

Nous rendons-nous compte de ce trésor ? À ne vouloir vivre que de valeurs, nous perdons de vue que pour les découvrir en profondeur, nous avons besoin d’être accompagnés, d’être guidés, d’être instruits...

Je proclame ton nom devant mes frères,
je te loue en pleine assemblée

Quand on a rencontré quelqu’un qui nous a marqués, qui ouvre pour nous une lumière de vie, on ne peut que parler de lui en termes d’éloge, de louange. On aime raconter comment sa seule présence, comment la résonance de sa parole nous a permis de vaincre les moments les plus difficiles de notre existence, et de savourer avec infiniment de joie les moments les plus heureux.

Un chrétien qui a vraiment rencontré Jésus ne peut donc se taire. Il ne peut avoir honte de suivre une telle personne et de proclamer son nom.

Si nos avons trop souvent peur de nous affirmer chrétiens, c’est parce que nous ne savons plus regarder la figure du Christ. Nous avons conscience que nous ne vivons pas assez profondément les valeurs que nous prônons ; et nous échouons à nous affirmer parce que nous ne voyons plus qui a vraiment porté, vécu ces valeurs en pleine vérité. Alors nous relativisons... Nous nous retirons en disant : "C’est vrai, je ne suis pas meilleur qu’un autre, malgré tous mes discours..." Et nous avons raison...

Nous avons raison, parce que si nous ne nous appuyons que sur nous-mêmes, nous sommes à côté du véritable message que le Christ et l’Église portent depuis 2000 ans ! Ce qu’il faut proclamer, ce n’est pas nous-mêmes, mais le Christ ! Et témoigner comment, précisément, malgré tous nos manquements, Il nous permet d’espérer contre toute espérance !

Cette proclamation n’est pas d’abord un discours, mais une louange, un chant, une musique qui nous fait danser ensemble et trouver l’énergie de traverser l’existence avec ardeur et fidélité.

Le Christ Jésus s’est abaissé lui-même
en devenant obéissant jusqu’à mourir

Dès les premiers temps de l’Église, c’est la figure du Christ que les chrétiens ont voulu contempler. Ils ont trouvé en Lui la Personnalité qui ne s’est pas moqué d’eux ; qui n’a pas fait que prononcer des discours vaseux, mais qui a marché sur le chemin de tous.

Quand vous voyez un homme s’abaisser devant vous ; ne pas faire preuve de “superbe”, mais humble jusqu’à ne jamais détruire ceux qui s’acharnent sur Lui, mais garde à chaque instant de sa souffrance une Parole de bienveillance, de vie et d’amour... Quand vous rencontrez un tel homme, vous savez qu’Il parle vrai.

Il a mis sa confiance en Dieu ;
que Dieu le délivre maintenant s’il l’aime !

Laissons donc la place au récit de la Passion. Ici, nul discours ; nulle harangue pour nous séduire... Simplement un homme qui vit tellement ce qu’il enseigne qu’Il devient transparent d’une réalité infinie ; qu’il devient transparent d’un Autre qui l’habite parfaitement. Un homme qui est tellement transparent de DIEU qu’une seule conclusion s’impose à ceux qui le rencontrent : il est DIEU qui s’est abaissé jusqu’à mourir, pour ouvrir le chemin de l’élévation qui mène à la Vie de DIEU, une vie de joie, une vie de plénitude, éternelle.

Notes

[1Mt 18,4 ; 23,12

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]