[ Quand s'ouvre la Semaine Sainte
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Nouvel-article,345

Quand s’ouvre la Semaine Sainte

Dimanche des Rameaux et de la Passion, année C (2010)

• Livre d’Isaïe 50,4-7
« Pour que je sache à mon tour
réconforter celui qui n’en peut plus. »

• Psaume 22(21),8-9.17-18.19-20.23-24
« Je proclame ton nom devant mes frères ! »

• Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 2,6-11
« Le Christ Jésus, lui qui était de condition divine,
se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. »

• Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 22,14-71.23,1-56
« Père, entre tes mains je remets mon esprit. »

- Pour lire l’intégralité des textes de ce jour, cliquer ici

- Homélie du Jeudi Saint



Nous entrons dans la Semaine Sainte... qui est comme un condensé de toute notre vie vécue à la lumière du Christ. Le Christ, Dieu fait homme venu réconforter l’homme et proclamer haut et fort que la vie n’a de sens pour ce dernier qu’en remettant son esprit entre les mains du Père.

Aujourd’hui, le dimanche des Rameaux nous introduit dans le paradoxe mystérieux où le triomphe est révélé dans le supplice ; où la gloire est révélée à la croix ; où la puissance de DIEU est révélée dans l’humilité du Serviteur.

Cette humilité du Serviteur, nous la reconnaîtrons Jeudi, lorsque nous célébrerons l’Office du Dernier Repas, du Saint Repas ou de la Sainte Cène, c’est la même chose. Jésus sait où le mèneront les prochains jours : à son élévation auprès du Père, en traversant la tempête de la haine humaine qui déferlera à la Croix. Comment ne pas participer nous-mêmes à ce Repas, où le Christ redit : « Vous ferez cela en mémoire de moi » ? Comment ne pas traverser avec lui la tempête de la violence humaine, cette violence qui est en tout homme comme en nous et que le Christ vient transformer en énergie d’amour ? Comment célébrer Pâques sans avoir contemplé Jésus embrassant les pieds de ses disciples en leur rappelant : « Vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns des autres » ?

Cette Gloire, nous la contemplerons Vendredi, lorsque nous célébrerons l’Office de la Passion où le Christ est élevé de terre. Seuls Marie et Jean sont au pied de la Croix, et sont unis à l’offrande de Jésus, participent mystérieusement à l’offrande de sa vie et sont eux-mêmes transpercés par la lance qui ouvrira leur cœur. C’est en demeurant au pied de la Croix que l’on pénètre, lentement, dans le mystère de l’humilité et de la douceur de DIEU. Un DIEU qui prend sur lui nos fautes pour que nous puissions nous relever avec Lui et marcher. Car saint Irénée le disait au IIe siècle : « La Gloire de DIEU, c’est l’homme vivant ! ». Paradoxe de l’homme vivant contemplé au moment même de la mise à mort... Comment comprendre ce mystère si nous ne nous y arrêtons pas ?

Enfin, le Triomphe est manifesté le Jour de Pâques. Lorsqu’on s’est laissé déstabiliser par ces jours où même le Christ connu les frissons les plus effroyables que l’homme puisse imaginer, alors on peut entrer dans la joie de la Lumière Pascale. Une lumière qui jaillit dans la Nuit du Samedi Saint au Dimanche de Pâques, où mille lumières s’associent à la flamme du Cierge Pascal... Depuis que Pie XII a rétabli la tradition de célébrer la Vigile Pascale en pleine nuit, comment pourrions-nous ne pas y participer de tout notre cœur et nous laisser porter par tous ces symboles de vie ; nous laisser surprendre par la vie jaillissant là où la mort seule semblait avoir tout englouti ?

J’ai personnellement fait le choix, à 24 ans, de suivre le Christ jusqu’au bout. C’est pourquoi je vivrai chaque office de la Semaine Sainte avec ferveur.
Je les vivrai avec vous, et nous la vivrons tous en portant dans notre cœur tous ceux qui ne connaissent pas ce mystère de Résurrection, ce mystère de l’amour qui n’est pas seulement un "sentiment", mais une œuvre de salut pour le monde.
Nous suivrons le Christ dans ce moment où le monde est travaillé de l’intérieur, où nous sommes travaillés de l’intérieur pour découvrir que là où l’amour est manifesté, là seul surgit la vie, l’espérance et la joie.

Que Marie nous garde les yeux levés vers son Fils durant tous ces jours.

Bonne Semaine Sainte à tous.

+ Père Alain.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]