[ Pour le réchauffement spirituel de la planète...
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Nuit-de-Noel-Jour-de-Noel

Pour le réchauffement spirituel de la planète...

Nuit de Noël 2009

- Dimanche de la Sainte famille, ici

- Textes de la Nuit de Noël :

• Livre d’Isaïe 9,1-6
« Un enfant nous est né, un fils nous a été donné »

• Psaume 96(95),1-3.11-13
« Joie au ciel ! Exulte la terre car le Seigneur vient »

• Lettre de saint Paul Apôtre à Tite 2,11-14
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes »

• Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 2,1-14
« Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux »



NOËL 2009 :
POUR LE RÉCHAUFFEMENT SPIRITUEL DE LA PLANÈTE !!!

* *
« Un enfant nous est né, un fils nous a été donné »

Ce texte d’Isaïe appartient au rite d’intronisation d’un roi. Ce rite parle de lui comme d’un "Soleil" qui se lève dans les ténèbres du peuple ; comme d’une promesse, car un enfant est toujours la marque d’un avenir ouvert.
(Méfions-nous de ce point de vue des politiques qui nous découragent à enfanter ! Ceux-là sont déjà morts, et nous entrainent dans leur vision morbide.
Les chrétiens croient en l’avenir ; c’est pourquoi enfanter n’est pas pour eux une "maladie", mais une richesse !)

Le rôle du roi ? Apporter la paix à son peuple.
Une paix civile, bien sûr, mais en se rappelant qu’il n’y a pas de paix extérieure sans une paix intérieure. Or c’est précisément cela que Jésus est envoyé instaurer : son Royaume n’est pas extérieur, mais intérieur. Notre DIEU est Roi, et nous sommes son Royaume.

Il y a un mystère d’amitié profonde dans la venue de cet enfant. L’Ami véritable est celui qui livre sa vie entre les mains de son ami. C’est déjà ce qui se passe à Noël, et qui sera confirmé à Pâques. Donc DIEU, qui est Roi, est aussi notre ami.
De cette amitié procède la paix intérieure qu’il est venue apporter au monde.

* *
« Joie au ciel ! Exulte la terre car le Seigneur vient »

Cette venue de DIEU dans le monde est aussi source de joie.
Mais là encore, non pas une joie extérieure : une joie qui procède de cette amitié, et qui est donc tout intérieure.

La création attend avec impatience que nous soyons fidèles à la mission qui est la nôtre : lui offrir cette joie intérieure que, sans nous, elle ne peut pas connaître !

* *
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes »

Qu’est-ce-que la grâce ? On a complètement oublié aujourd’hui l’impérieuse nécessité de la grâce, c’est-à-dire de cette énergie spirituelle, comme disent nos frères Orthodoxes, totalement gratuite !

C’est elle qui, dans un premier temps, nous fait combattre le péché, c’est-à-dire ce qui nous divise intérieurement et nous barre la route de la paix et de la joie. Ce péché est en même temps cette suffisance qui nous fait refuser de vivre pour quelqu’un d’autre que nous-mêmes... Quelle pitié !

Aujourd’hui, DIEU nous rappelle le fondement du sens de toute existence :

MA VIE N’A PAS DE SENS
SI JE NE LA VIS PAS POUR QUELQU’UN
 !

Et toute la puissance de la grâce est LÀ.
Non pas seulement comme une valeur, mais comme une source qui me fait me décentrer de moi pour me "surcentrer" sur l’autre, sur l’Autre, comme disait le père Teilhard de Chardin.

DIEU croît en nous ! Voilà le sens de la grâce.
Et dire que nous en sommes encore à nous chipoter pour des mesquineries qui sont tellement dérisoires au regard de cette grâce que DIEU nous offre, particulièrement en cette nuit !

Aujourd’hui, frère et sœur, DIEU, par cette confiance toujours redonnée, nous sauve !

* *
« Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux »

Qui sont les bergers ? Bien sûr, ce sont les "pauvres" du pays, mais surtout, ce sont ceux qui nous apprennent une chose essentielle : s’il n’y a pas de berger, le troupeau est livré à lui-même, et il meurt.

Ils nous rappellent donc que cet enfant est précisément le Berger venu nous sauver ! Et la bergerie, qui est l’Église, est cet endroit où l’on réchauffe le cœur avant de réchauffer l’extérieur.

Alors justement... Parlons-en !
Aujourd’hui, on nous bassine les oreilles avec le "réchauffement climatique"... Mais la vérité, frères et sœurs, c’est que nous sommes entrés dans une période glaciaire ! La période de la glaciation des cœurs !

Il faut donc que nous participions au RÉCHAUFFEMENT SPIRITUEL DE LA PLANÈTE ! (J’en profite pour vous dire que la quête sera faite pour le chauffage de l’église !)

Le Christ est venu pour jeter un feu d’amour sur la terre, et combien il est impatient que ce feu prenne le monde entier ! C’est là le seul vrai moyen de combattre le réchauffement climatique ; en dehors de ça, toutes les conférences de Copenhague ne seront jamais que des carnavals...

Alors, ce soir, réchauffons spirituellement la planète : quand nous rentrerons chez nous, avant de défaire les cadeaux, prenons un temps en famille devant la crèche. Un temps où l’on se dira les uns aux autres combien on s’aime ; un temps où l’on se dira Merci !

Un temps de gratitude, qui commence maintenant, avec l’Eucharistie qui nous rassemble et qui fait de nous la famille intime de DIEU ; une famille qui l’accueille au plus profond de son cœur pour recevoir de Lui la paix et la joie intérieures qui réchauffent le monde à la vérité tellement réfrigéré.

Joyeux Noël à tous.

+ Père Alain


- Dimanche de la Sainte famille, ici

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]