[ Où est la part de mystère dans notre vie ?
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Ou-est-la-part-de-mystere-dans
        Où est la part de mystère dans notre vie ?

Où est la part de mystère dans notre vie ?

Homélie du Jeudi de l’Ascension (17 mai 2012)

• Livre des Actes des Apôtres 1,1-11
« Ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. »

• Psaume 47(46),2-3.6-7.8-9
« Dieu s’élève parmi les ovations,
le Seigneur, aux éclats du cor. »

• Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 1,17-23
« Il l’a établi au-dessus de tout. »

• Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 16,15-20
« Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé,
fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. »


- lire l’intégralité des textes de ce jour




- Cliquez sur l’image pour accéder à la page de tutoriels.


Ils le virent s’élever et disparaître
à leurs yeux dans une nuée


Étonnant, n’est-ce pas ? On pourrait en dire autant de Air Force One prenant son envol avec le président des États Unis à son bord ! Ou encore de la Navette spatiale Discovery... ou tout simplement du génie de la lampe d’Aladin dans le dessin animé de Walt Disney ! Et pour ceux qui voudraient voir la piste d’envol, la mosquée de l’Ascension sur le Mont des Oliviers garde les traces de pas qui ont imprimé la pierre lors de la propulsion. C’est mieux que la 3D !

Bref. Vous vous rendez bien compte que cette histoire d’Ascension n’est pas une sortie de scène avec effets spéciaux. Nous avons pourtant du mal à comprendre, parce que, pour nous, le ciel a perdu sa dimension spirituelle. Un peu comme on trouve une horloge magique, mystérieuse quand on est petit, et qu’adolescent on s’amuse à la démonter pour la réduire à un mécanisme de crénelage qui nous laisse froids... Nous avons démonté le ciel vers lequel ne s’élèvent plus ni notre âme, ni seulement nos yeux... ou alors seulement quand passe un avion. Le reste est relégué au rang de la rêverie.

Seulement voilà. L’Ascension n’est pas une rêverie, pas plus que la dimension spirituelle du ciel. La question nous est simplement posée : où est la part de Mystère dans ta vie ? Sachant que le Mystère n’est pas ce que je ne comprends pas, mais ce que je n’ai jamais fini de comprendre. Ce Mystère qui me permet de me dire que je ne suis pas le maître potentat du monde, que je n’ai pas tout compris sur tout et que jamais je ne pourrai réduire l’univers à ma dimension — heureusement pour l’univers ! —.

* *


Le Mystère est cette part du monde qui m’attire, m’appelle à sortir de moi. Le Mystère est un lieu habité vers lequel ma vie est comme inexorablement aspirée, et qui est comme au-dessus de moi, qui m’est supérieur.

Nous n’aimons pas ce qui nous est supérieur. Pour plusieurs raisons.

• D’abord parce que nous avons peur de tout ce qui est plus fort que nous. Tout simplement parce que nous craignons que ce supérieur se comporte comme nous-mêmes nous le ferions si nous étions à sa place, ce qui, heureusement pour lui, n’est pas le cas. C’est ce que saint Jean appelle "le monde", où règne non pas la loi de DIEU mais la loi du plus fort. C’est ce "monde" qui s’affronte à Jésus, comme il s’est affronté à DIEU depuis le commencement de la création, à travers la figure du serpent.

• Ensuite — mais toujours dans la même logique du monde —, nous sommes marqués par la jalousie : nous revendiquons l’ “égalité” à la mode marxiste. L’autre n’a pas le droit d’être différent de ce que j’ai décidé qu’il devrait être, et pour cela, je dois tout uniformiser. L’autre est potentiellement mon ennemi. C’est ainsi que l’homme est parti à la conquête du ciel : tout ramener à sa dimension à lui.

Sauf qu’en faisant cela, l’homme a perdu l’idée de Mystère, et s’est réduit lui-même à son animalité la plus vulgaire. L’homme est désenchanté de lui-même et ne lève plus jamais les yeux, car cet espace sidéral est devenu pour lui un gigantesque silence...

Comment alors imaginer l’Ascension ? À travers l’image classique de l’Ancien Testament : l’escalier de Jacob où montent et descendent des messagers, et dont Jésus dira en saint Jean que le Fils de l’Homme sera élevé de terre de la même manière.

* *


C’est la raison pour laquelle j’aime bien que nous célébrions l’Ascension à l’extérieur. Pour que nous regardions le ciel et que nous essayions de sentir qu’il est habité par le Mystère d’un DIEU qui nous aime. Que nous n’avons, nous qui ne sommes que des avortons dans cette immensité, rien à craindre, et au contraire tout à gagner puisqu’est remis entre nos mains rien de moins que le secret de cet Univers : il existe par la force de l’amour.

Et c’est cela que le Christ nous demande d’annoncer : je vous ai manifesté l’amour dont vous êtes le fruit, alors allez l’annoncer à toutes les nations. TOUTES ! Ce n’est pas une question politique, mais une question de SALUT DU MONDE. C’est parce que nous avons perdu la faculté d’admirer le Mystère que nous sommes aujourd’hui septiques devant un tel commandement. Il est urgent que nous reprenions, à la suite du Christ et de l’Église, le chemin du ciel !!!

Bonne fête à tous,

+ Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]