[ Qu'est-ce que le prêtre ? (I)
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Qu-est-ce-que-le-pretre-I
      Qu’est-ce que le prêtre ? (I)

Qu’est-ce que le prêtre ? (I)

Le prêtre est l’homme du Jeudi Saint, l’ami du Christ.

1ère partie d’une magnifique homélie de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, le 29 juin 2008.

___

- Lire la 2e partie



Frères et sœurs,

J’ai ouvert cette célébration par un geste devenu banal, tant on s’est accoutumé à la liturgie, un geste pourtant si symbolique de ce qui est en jeu dans cette cérémonie d’ordination. J’ai baisé l’autel, cet autel que je vais encenser dans quelques minutes, au moment de l’offertoire.

Cet autel se rapporte à 3 événements qui sont au cœur de toute vie chrétienne, qui est une vie de ressuscité.

- L’autel est d’abord la table du repas pascal autour de Jésus : il nous rappelle le Jeudi Saint.
- L’autel est aussi la table du sacrifice, le signe de la Croix du Christ : il nous rappelle le Vendredi Saint.
- L’autel représente enfin le tombeau vide, l’humble attestation de la victoire du Ressuscité : il évoque bien sûr le matin de Pâques.

En baisant l’autel le prêtre (ou le diacre) souligne qu’il est l’homme du Jeudi Saint, du Vendredi Saint et du matin de Pâques. De la célébration de la Pâque à la Cène, en passant par la consommation au Golgotha, jusqu’au témoignage de la résurrection, l’autel rend compte ainsi de la triple identité du ministère presbytéral et diaconal.


L’homme du Jeudi Saint

Le prêtre (ou le diacre) est l’homme de la communion. La sainte Cène est le rendez-vous de l’amitié avec le Christ.«  Je ne vous appelle plus serviteurs mais amis » dit Jésus au moment de laver les pieds des apôtres.

Je me souviens de cette confidence reçue d’un prêtre : J’ai vécu une vraie conversion après une adolescence chaotique. Et mon premier appel se rapporte à ces deux questions que le Christ m’a posé au fond de mon cœur au cours d’une retraite. D’abord : « Veux-tu m’aimer ? » (car Dieu s’est mis en souci d’avoir besoin de notre amour) Ensuite : « Veux-tu me faire aimer ? » Deux questions qui interpellent la liberté de celui à qui elles s’adressent. Deux questions de nature à retourner une existence. Deux questions posées à l’intérieur d’une amitié nouée avec le Christ.

« Tu vois, un prêtre, c’est un ami de Jésus » disait encore cette mère de famille à son petit enfant, sans se douter de la profondeur de la définition. Dieu aime ceux à qui il peut donner le plus.

Cette amitié avec le Christ est réaffirmée à chaque messe. L’invitation au mémorial que Jésus nous adresse (« Faites ceci en mémoire de moi ») exprime la nécessité que cette amitié retrouve sans cesse la source de son premier jaillissement, à la Cène, au jour de cette première messe que fut la célébration d’une Alliance nouvelle et définitive.

L’amitié avec le Christ (du prêtre ou du diacre) comporte 3 traits :

* *
gratuité

- D’abord la gratuité. Dieu ne nous aime pas parce nous sommes "aimables" ou les meilleurs des hommes, mais parce que nous sommes ses enfants. Son amour n’a pas d’autre raison que lui-même. il est sans arrière pensée et sans calcul.

Je pense à l’histoire de cette femme qui aborde le prêtre au sortir de la messe :
— "Mon Père, je voudrais vous parler de la situation personnelle très préoccupante de Mme Martin, votre paroissienne. Il faut absolument faire quelque chose pour elle. Cette femme a trois enfants à charge, son compagnon l’a quittée, sa situation économique est alarmante."
Le curé demande alors à cette femme :
— "Mais quelle est donc sa situation matérielle ?"
— "Mon Père, répond la femme, Mme Martin est criblée de dettes. Elle a un arriéré de 3 mois de loyers impayés qui s’élève à 4000 euros !"
— "Bon je vais en parler au Secours catholique et le signaler aux Conférences Saint Vincent de Paul."
Et le prêtre ajoute :
— "Mais vous-même, vous semblez bien connaître Mme Martin. Vous êtes sa voisine ? Sa cousine ? Une amie proche ?
— Non, mon Père, je suis sa propriétaire !" ...

Jésus, lui, nous a aimés gratuitement.

* *
proximité

- L’amitié procède également d’une proximité. En Marc chapitre 3 : « Il en choisit 12 pour être "avec lui. » « Etre avec » signifie que la vie de chaque apôtre ne pouvait se concevoir en dehors du Christ.

Tous, qui que nous soyons, nous avons besoin d’un être qui nous permette de réaliser ce dont nous sommes capables. C’est le propre de l’amitié.
Mais avec Jésus, l’amitié est portée à un point extrême de transformation : Il nous rend capable, lui, de faire ce que nous sommes incapables de faire par nous-mêmes.
De dire par exemple « Ceci est mon corps » en brandissant l’hostie, de prononcer le pardon de Dieu : « tes péchés sont pardonnés » à tout pénitent repenti.

* *
communion universelle

- L’amitié du Christ a pour horizon la communion universelle. Sa surabondance va jusqu’au bout du monde. La table de communion dressée le Jeudi Saint est ouverte à d’autres convives. « Quand tu donnes un festin, nous redit l’évangile de Luc, invite les pauvres, les estropiés, les boîteux, les aveugles, et tu seras heureux parce qu’ils n’ont pas de quoi te rendre ! » (Luc 14,13)

La mission presse le prêtre (ou le diacre) d’inviter aux noces de l’Agneau ceux qui le boudent ou s’y sentent étrangers. Tel est l’horizon eschatologique de tout ministère : inviter nos contemporains à entrer en amitié avec le Christ jusqu’à partager, un jour avec tous, le pain de vie et le vin nouveau de l’Alliance éternelle.
La joie du prêtre (ou du diacre) c’est de communiquer sans cesse son amitié avec le Christ, en nouant une amitié avec chacun.


- Suite de l’homélie de Mgr Dominique Rey

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]