[ Royauté rime avec Liberté
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Royaute-rime-avec-Liberte

Royauté rime avec Liberté

Livre de Daniel 7,13-14
« Je voyais venir, avec les nuées du ciel,
comme un Fils d’homme,
et il lui fut donné domination,
gloire et royauté. »


Psaume 93(92),1abc.1d-2.5
« Le Seigneur est roi
Et la terre tient bon, inébranlable. »


Livre de l’Apocalypse 1,5-8
« Jésus Christ, le témoin fidèle,
le premier-né des morts,
le prince des rois de la terre. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 18,33b-37
« Ma royauté n’est pas de ce monde. »

- lire l’intégralité des textes de ce dimanche




« Ma Royauté n’est pas de ce monde. » Cette phrase est essentielle. Tellement essentielle que nous l’oublions trop souvent. Nous restons sur le fantasme du pouvoir, de la toute-puissance. Or voilà 2000 ans que le Christ travaille à essayer de nous faire comprendre que la Royauté, la véritable Royauté, celle qu’Il nous confère à chaque Baptême, est complètement d’un autre ordre.

Le Roi véritable n’est pas celui qui a le pouvoir, mais celui qui est LIBRE. Or ce que nous contemplons dans le Mystère du Christ Roi, c’est la VÉRITÉ de la ROYAUTÉ. Le Christ est ROI parce qu’il est LIBRE. Et sa Royauté est divine parce qu’elle REND LIBRE.

C’est cette ROYAUTÉ là, frères et sœurs, que le Christ a mise en nous par le Baptême, pour manifester que l’homme n’est HOMME que lorsqu’il laisse la LIBERTÉ se déployer en lui comme le PÈRE l’a voulu de toute éternité. Le Baptême redonne à notre liberté de se déployer dans la lumière. Il donne à notre liberté de devenir cette Lumière qui brille dans les ténèbres de la mort.

Le Christ Roi place devant nos yeux ce qu’est la vraie liberté : je ne suis libre que lorsque je rends libre à mon tour. Être libre ne consiste pas à pouvoir faire ce que je veux quand je veux et si je veux. Être libre, c’est être capable d’obéir aux commandements du Décalogue... Ça paraît surprenant, mais le Décalogue, depuis 3000 ans, révèle aux hommes que la LIBERTÉ se base sur 4 renoncements :

• 1. Je suis libre lorsque je renonce à assassiner ;
• 2. Je suis libre lorsque je renonce à commettre l’adultère,
......c’est-à-dire lorsque je suis fidèle ;
• 3. Je suis libre lorsque je renonce à voler ;
• 4. Je suis libre lorsque je renonce à convoiter.

En dehors de cela, il n’y a pas de liberté, et il n’y a pas de royauté qui tiennent. AIMER est la mise en œuvre de cette LIBERTÉ : voilà ce que le Christ Roi nous révèle aujourd’hui. DIEU Lui-même, le DIEU Créateur et Sauveur, est soumis à cette Loi du Décalogue, qui est la LOI DE LA LIBERTÉ, et donc de la VIE. Ce que je contemple dans le Mystère du Christ Roi, c’est un être en qui DIEU et l’HOMME se rencontrent en plénitude. Un être qui est la Demeure Royale de DIEU.

Le Christ Roi a ouvert dans le monde la porte de la LIBERTÉ. Non pas celle d’une catégorie d’hommes contre une autre, mais celle qui répond au désir de TOUT HOMME, quelle que soit sa culture, quelle que soit sa génération. Voilà le Salut. Le Christ Roi a voulu rendre LIBRE même ses ennemis. Lorsque je ne vois mon adversaire que comme un homme à abattre, je ne suis pas libre. Et si je dois le combattre en conscience, j’engage ma liberté lorsque je RENONCE À LE HAÏR. Ne pas haïr est l’objet d’un CHOIX LIBRE, que je pose au moment même où le sentiment de haine semble m’envahir, comme en ces temps que nous vivons. LÀ OÙ EST LA HAINE, LÀ N’EST PAS LA LIBERTÉ.

L’Eucharistie est donnée pour nous maintenir dans la Lumière d’un amour que le péché me fait rejeter à chaque fois que je laisse la douleur m’envahir. Le Christ ne se donne pas à nous une fois que tout est terminé, mais au moment même où sa douleur est la plus vive, la plus sournoise, la plus démentielle ! Pour que nous puisions en Lui le courage de rester LIBRES dans les moments les plus douloureux de notre histoire, à l’image de ces 21 martyrs coptes morts sans haine face à leurs ennemis.

La liberté n’est pas une valeur, mais la réalité ROYALE de tout homme, qu’il ne peut pas se donner à lui-même, mais qu’il reçoit de son Créateur et Sauveur.Jamais peut-être plus qu’en ces temps qui sont les nôtres, notre génération se trouve acculée à CHOISIR LA LIBERTÉ, qui n’est pas un état, mais un combat. Elle ne le pourra pas au nom des valeurs, mais au nom de la VIE qui nous vient de DIEU qui seul est le ROI qui est venu apporter la PAIX véritable, la PAIX intérieure que nulle violence ne pourra jamais ravir à ceux qui s’attachent au CHRIST VAINQUEUR.

Avec mon affection fraternelle,

Père Alain


.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse d'Autun

Pastorale du Tourisme du diocèse d'Autun

RCF Parabole

Eglise de France

Nouvelles du Vatican

Suivre le Pape François avec L'Osservatore Romano

Zenit, le monde de Rome


(|non)]