[ Un DIEU de Loyauté
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Un-DIEU-de-Loyaute

Un DIEU de Loyauté

Livre de la Genèse 15,5-12.17-18
« Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux… Telle sera ta descendance ! » 
Psaume 27(26),1.7-8.9abcd.13-14
« C’est ta Face, Seigneur, que je cherche :
ne me cache pas ta Face. »

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 3,17-21.4,1
« Frères, ensemble imitez-moi ! Nous avons notre citoyenneté dans les cieux, d’où nous attendons comme sauveur le Seigneur Jésus Christ, Lui qui transformera nos pauvres corps à l’image de son Corps glorieux »
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,28b-36
« Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! »

- lire l’intégralité des textes de ce dimanche




Nous sommes encore au tout début de l’Histoire Sainte. DIEU fait une promesse à Abram. Mais il ne s’agit pas d’une promesse politicienne. Aussitôt, DIEU s’engage dans cette histoire, et Abram met en Lui sa foi. DIEU a-t-Il promis que tout serait rose désormais ? Promettre de telles fadaises fait justement les choux gras de la politique charlatanesque qui promet tout et n’importe quoi dans le seul but de garder le pouvoir ; le paradoxe est que nous continuons d’élire ses représentants sans pour autant que nous ayons foi en eux. Car il n’y a de foi possible qu’en un autre qui s’engage avec nous, pour nous, auprès de nous ; un autre qui marche devant et que l’on a envie d’imiter : « Frères, ensemble imitez-moi ! » Les grands hommes sont ceux qui suscitent le goût, non pas de les encenser, mais de les imiter. Tout enfant le sait intuitivement, qui ne grandit qu’en imitant ses parents, qui sont ses premiers Maîtres. Saint Paul est de ceux-ci : il est un Maître, et c’est la raison pour laquelle il suscite en nous le désir de l’imiter en nous mettant à l’école du Christ Jésus.

Avoir foi en un autre, voilà le rêve de tout homme, de toute femme. Avoir foi : « C’est ta Face, Seigneur, que je cherche ! » La foi est un bouclier. Un bouclier n’empêche pas les guerres ni le cortège des drames qui en émanent, mais il protège des coups mortels et permet d’avancer. La foi n’enlève en rien les épreuves qui peuvent pleuvoir sur nous telle une pluie de flèches, mais elle nous permet d’avancer malgré tout. Reste que la foi n’est pas une valeur anonyme et fonctionnelle. La foi est une vertu, et comme toute vertu, elle attire vers l’excellence. Or il n’y a pas d’excellence sans épreuve. Pourquoi ? Parce que pour atteindre l’excellence, il faut risquer sa vie. Que fait Abram ? Il risque sa vie. Mais on ne risque sa vie qu’en suivant un autre. Un autre qui n’est pas seulement “devant soi”, mais en soi, en nous. Un autre qui lui-même s’est engagé pour nous, qui a tout donné pour nous, qui a été loyal. Voilà le DIEU de l’Alliance : c’est un DIEU de Loyauté.

À quoi le voyons-nous ? À ce que Abram, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse, David, Élie et tant d’autres ont pu, grâce à la foi, aller jusqu’au bout d’eux-mêmes au service de leur peuple. Et, bien entendu, le plus grand d’entre eux, Jésus Christ. La loyauté du Christ envers ses frères, qui Lui-même met toute sa foi dans le Père — au sens fort, pas au sens de “croyance” —, et qui, mystérieusement, se révèle, dans le moment de la Transfiguration, comme celui en qui Moïse et Élie, les deux grands figures de l’Horeb, ont eux-mêmes, les premiers, tourné leur regard. Pourquoi ? Parce qu’en Christ leur a été révélé la folie — aux yeux des hommes — de l’engagement du DIEU de l’Alliance. Ils savaient que DIEU irait jusqu’au bout de sa Loyauté, aussi n’ont-ils pas eu peur d’être les SEULS, chacun à sa manière, à garder la foi alors que le peuple, lui, l’avait perdue.

Telle sera, dans quelques semaines, le lot de Jésus : il sera SEUL à garder la foi dans son Père, alors que même ses disciples l’auront abandonné et que les flèches du Mal s’abattront sur Lui. Et à ce moment de la Transfiguration, retentit la voix de la Loyauté du Père : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Trois titres retentissent ici.
- « Celui-ci est mon Fils » est un titre royal : le roi était appelé « fils de DIEU ».
- « Celui que j’ai choisi » est le titre du Serviteur Souffrant d’Isaïe (Is 42,1) : Jésus n’est pas fils de DIEU comme ayant un privilège, mais comme étant le Serviteur de DIEU sur qui la haine des hommes, qui refusent de croire en un autre qu’eux-mêmes, s’abattra. Pour qui la seule existence d’un autre est une injure à leur propre existence.
- Enfin, « Écoutez-le ! » est l’appel de DIEU vis-à-vis des prophètes qu’Il envoie, sachant que l’Ancien Testament — en particulier avec Jérémie, le Prophète Souffrant — répètera régulièrement que le peuple ne les écoute pas, ce qui le mène à la ruine (cf. Jr 7,27 ; 26,5 ; Dn 9,6 ; etc.).

En ce 2e dimanche de Carême, voilà la question qui nous fait avancer : en qui ai-je mis ma foi ? Qui est-ce que j’écoute ? Moi ou un autre ? Et quel autre ? Tel est, je crois, la grande question que nous pose la liturgie d’aujourd’hui. Voici le Serviteur en qui le Père a mis tout son amour, à qui nous lie l’Eucharistie de chaque dimanche si nous voulons bien le suivre jusqu’au bout à notre tour, en nous appuyant sur sa double Loyauté :
- Loyauté envers nous, d’abord, en tant qu’il est le Verbe de DIEU ;
- Loyauté envers le Père en tant que ce Verbe a pris chair et s’est fait homme.

En Lui est notre foi, en Lui cette foi se porte vers le Père, le DIEU Loyal qui n’est pas une simple idée. Les centaines de générations qui nous précèdent, ainsi que les martyrs d’aujourd’hui, en sont le témoignage véridique, dans la ligne de la Croix du Christ Jésus, notre Sauveur.

Avec mon affection fraternelle,

Père Alain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]