[ Viens Esprit Saint en notre chair !
Paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise
http://saintsymphorien.net/Viens-Esprit-Saint-en-notre-chair
        Viens Esprit Saint en notre chair !

Viens Esprit Saint en notre chair !

Livre des Actes des Apôtres 2,1-11.
« Tous furent remplis d’Esprit Saint. »

Psaume 104(103),1-2a.24.35c.27-28.29bc.30
« Tu envoies Ton souffle : ils sont créés ;
Tu renouvelles la face de la terre. »


Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 5,16-25
« Marchez sous la conduite de l’Esprit Saint, et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,9-17
« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. »

- lire l’intégralité des textes de ce dimanche




Être « remplis de l’Esprit Saint » ?

Que veut dire « Être rempli de l’Esprit Saint » ? Tout d’abord, l’effusion de l’Esprit renvoie à la Création. Lorsque DIEU crée, c’est d’une part par son Verbe, sa Parole, mais c’est d’autre part par son Esprit au sens où, par cet Esprit, DIEU diffuse dans la Création son Énergie divine, diraient nos frères orthodoxes, c’est-à-dire son Énergie de Vie. Par l’Esprit, la Vie coule dans la Création comme une sève.

Mais il y a plus. Car nous ne croyons pas seulement en un DIEU Créateur. Nous croyons dans le DIEU Sauveur. Depuis Moïse, nous savons que le SEUL DIEU qui soit est celui qui agit en faveur de son peuple qu’Il libère d’Égypte, c’est-à-dire qu’Il libère de l’esclavage. Et peu à peu, au fil du temps, ce DIEU Sauveur va amener son peuple à comprendre que la véritable Égypte dont Il veut sauver les hommes est l’Égypte Intérieure ; ce qui nous rend esclaves à l’intérieur de nous, c’est-à-dire le péché qui impose en nous sa loi de mort alors que DIEU veut qu’en nous règne la Loi de VIE. Alors, lorsque les temps sont accomplis, il envoie son Verbe. Mais s’Il envoie son Verbe, ce n’est pas seulement pour nous faire une visite de courtoisie : c’est pour que nous recevions, par le Verbe, la Vie de l’Esprit Saint ; pour que nous soyons remplis de l’Esprit Saint, à l’intérieur de nous, et ainsi accomplir le projet créateur initial. Dès la fondation du monde, DIEU veut que son Esprit nous anime, mais cet Esprit est avant tout un Esprit de Liberté.

Alors on entend souvent, aujourd’hui, “l’Esprit de Liberté” comme l’Esprit qui “donne la liberté”. Ce n’est pas complètement faux, mais c’est tellement dérisoire ! L’Esprit ne nous “donne” pas la liberté. En revanche, Il ne peut être reçu QUE librement. Donc si je vis de l’Esprit Saint, c’est que ma liberté a enfin trouvé son lieu !

* * *
Où réside l’Esprit Saint en nous ?

Ok. Donc voilà les disciples « remplis de l’Esprit Saint ». Mais il est où, cet Esprit ? On dit toujours qu’il est “dans le cœur”. C’est sans doute une manière d’exprimer qu’il est invisiblement présent en nous. Sauf que cette vision, outre qu’elle soit purement contemporaine, est là encore dérisoire. Elle relève plus d’Antoine de Saint-Exupéry que de l’Écriture ! Le fameux : “On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour nos yeux.” Car l’Esprit Saint n’habite pas le cœur : l’Esprit Saint habite la CHAIR !

On me dit parfois : “Quand tu parles de chair, tu veux dire le cœur”. Non. Je dis bel et bien la CHAIR. Parce que saint Jean dit bien que le Verbe s’est fait CHAIR, et non qu’il s’est fait “cœur”. Même chose, quand on me dit : “Quand tu parles de chair, tu veux dire l’âme”. Non. Je dis bel et bien la CHAIR, parce que saint Jean n’écrit pas que le Verbe s’est fait “âme”. Et si le Verbe s’est fait CHAIR, c’est précisément pour qu’en sa CHAIR d’Homme puisse résider l’Esprit du Père. C’est en sa CHAIR qu’Il reçoit l’Esprit, librement. Car la CHAIR n’attend que cela : être habitée par l’Esprit Saint.

* * *
La CHAIR et l’Esprit Saint

Lorsque saint Paul nous parle des « convoitises de la chair », de quoi parle-t-il ?
- Soit il s’inspire du Stoïcisme qui exécrait la chair, et alors il est en totale contradiction avec les enseignements de la Torah qu’il a reçus de son Maître Gamaliel, un des pharisiens les plus érudits de son temps. Et ce faisant, il pervertit l’enseignement et la mission du Christ à qui, pourtant, il a voué sa vie. Ce que je ne crois pas.
- Soit il se sépare absolument des Stoïciens, et il nous éclaire somptueusement sur le Mystère du Salut. Ce que je crois.

Nous avons entendu, avec l’épître aux Galates, un passage des plus importants concernant le Salut : il y a un combat qui se déroule de la CHAIR contre l’Esprit, et cela s’appelle le péché. Un peu comme le combat de Jacob contre l’Ange du Seigneur dans le livre de la Genèse. Or Jacob ressort sauvé de ce combat. Il en ressort boiteux, certes, mais il a découvert qui il était en vérité. Et c’est alors qu’il peut rentrer chez lui ; revenir de là où il s’était enfui alors qu’il ne se laissait guider que par sa seule chair, ce qui faisait de lui un roublard ; quelqu’un de boiteux à l’intérieur. Après le combat, s’il boite à l’extérieur, c’est-à-dire s’il cesse de faire croire à son monde qu’il est parfait, il ne boite plus à l’intérieur, et c’est là le plus important. Le péché cherche à nous faire donner à notre entourage l’image d’êtres parfaits, enjoués, forts, justes, drôles, sûr de soi, etc. Mais les plus parfaits, les plus forts, les plus justes sont ceux qui, précisément, boitent à l’intérieur. Ce sont ceux qui ont une telle mauvaise image d’eux-mêmes à l’intérieur qu’ils n’ont plus qu’un seul recours : faire croire qu’ils ne sont pas boiteux extérieurement. Tant qu’ils restent dans leur coin, cela ne porte pas trop à conséquences. Mais quand ils commencent à prendre du pouvoir, c’est catastrophique pour l’entourage et pour tous ceux qu’ils ont sous leurs ordres, car sous couvert de justice, ils répandent « inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre. ». Ils travaillent contre l’Esprit Saint qu’ils refusent de recevoir ; par qui ils refusent de se laisser habiter. C’est tout le drame, déjà, de Pharaon contre Moïse, qui conduira toute l’Égypte à la catastrophe ! Et aujourd’hui, où nos gouvernants dirigent en refusant l’Esprit, la catastrophe menace de déferler sur la planète tout entière qu’ils ont soumise à l’idolâtrie de l’argent comme jamais la chose n’avait encore pris une telle ampleur ! [1]

SAUF si nous, vous et moi, concrètement, choisissons librement de recevoir l’Esprit dans notre CHAIR. Notre CHAIR n’attend que ça !, une CHAIR où se vérifie la pertinence des plus grandes espérances que nous portons en nous et que DIEU le Père porte avec nous. Si nous vivons de l’Esprit Saint, notre CHAIR sera la première à en témoigner, libérée qu’elle sera de tout ce que saint Paul dénonce. Il pourra lui arriver d’y retomber, mais elle saura, toujours grâce à l’Esprit, se relever et retrouver sa dignité. Voilà la véritable LIBERTÉ. Elle ne se vit nulle part ailleurs que dans la CHAIR. C’est par la CHAIR, ce que nous vivons dans la CHAIR que nous pouvons évaluer la vérité de notre LIBERTÉ, une liberté qui nous ouvre le chemin de la CHARITÉ, de la FÉCONDITÉ, de l’ÉTERNITÉ.

* * *
Jésus devait vivre dans sa CHAIR
ce que les disciples ne pouvaient encore comprendre

Lorsque Jésus dit à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. », il veut parler de la CHAIR. Ce qu’Il va vivre maintenant, aucun disciples n’est capable de comprendre. Il doit le vivre dans sa CHAIR. Une fois qu’Il l’aura vécu, ses disciples auront tout le matériel nécessaire, CHARNEL, pour que l’Esprit Saint puisse leur faire découvrir la VÉRITÉ de ce qu’a vécu le Christ. Ce n’est qu’une fois avoir reçu l’Esprit Saint que les disciples pourront « porter » cette VÉRITÉ, et en témoigner à la face du monde.

Il n’en va pas autrement pour nous. Il faut que nous contemplions ce que Jésus a vécu dans sa CHAIR pour, dans la lumière de l’Esprit Saint, pouvoir témoigner de Lui, et pouvoir, à notre tour, dans NOTRE CHAIR, vivre de la vie même de Jésus. Cela, les idéologies ne pourront jamais l’admettre. Leur seul moyen de subsistance est le mensonge qui éloigne, qui nie, dénie la CHAIR pour ne pas être confondues. La vraie LIBERTÉ ne vient que par le Christ, car seul le Christ nous donne accès à notre Histoire, à l’Histoire d’une élection qui nous relie au Seigneur pour nous faire porter du fruit, et un fruit qui demeure.

Vous voulez savoir si quelqu’un parle vrai ? Regardez ce qu’il vit dans sa CHAIR, et non ce qu’il tente de faire croire par les seuls mots qui, laissés à eux-mêmes, ne sont que l’instrument de la séduction du monde. Regardons ce que le CHRIST a vécu dans sa CHAIR, et l’Esprit Saint nous dira tout ce que cette CHAIR contient de VÉRITÉ pour AUJOURD’HUI. Tel est l’enjeu de la Pentecôte. Tel est l’enjeu du Salut.

Et tout cela est une Histoire qui mène à la vraie JOIE ! La JOIE de DIEU qu’Il veut partager avec nous, pour l’éternité.

Avec mon affection fraternelle,

Père Alain


Notes

[1Je ne saurais trop vous encourager ici à lire Le Travail Invisible du professeur Pierre-Yves Gomez.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


info_fr

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr

Il est vivant !

Parcours Alpha

newsletter


(|non)]