20 ans de sacerdoce du Père Jean Michel

 

Nous étions nombreux en ce 25 juin après-midi pour assister en l’église de GIVRY à la messe anniversaire des 20 ans de sacerdoce du Père Jean-Michel.

 

L’église Saint Pierre et Saint Paul de GIVRY était assez grande pour que soient respectées les règles de distanciation. Notre curé était entouré de sa maman, d’un de ses frères, de son parrain et son épouse, de plusieurs amis prêtres, de ses paroissiens actuels et passés (GIVRY, PARAY-LE-MONIAL, CHALON, etc…) et de membres de la Communauté de l’Emmanuel.

Dans son homélie, le Père Jean-Michel  nous a expliqué qu’il avait placé sa vie sacerdotale sous l’égide du Sacré Cœur de Jésus : « Le sacerdoce, c’est l’amour du Cœur de Jésus » (Saint curé d’Ars).

Le Sacerdoce c’est un débordement d’Amour, un cadeau du Cœur de Jésus, et c’est aussi aimer Jésus d’un amour préférentiel. L’Amour qui se répand c’est bien la vocation du prêtre comme de tout chrétien.

 

Il avait choisi pour cette messe des textes et des chants qui lui tenaient particulièrement à cœur, car ils constituent autant de balises sur son chemin vers l’ordination. Ainsi du chapitre 15 de l’Evangile selon saint Jean : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jn, 15-13). Il nous rappelle Thérèse de Lisieux qui dit « Aimer c’est tout donner et se donner soi-même » et surtout de faire cela gratuitement.
A l’issue de cette belle cérémonie, de jeunes enfants lui ont offert, au nom de ses amis et de ses fidèles, plusieurs cadeaux, dont une chasuble rose pour les dimanches de « Gaudete et Laetare » (3ème dimanche de l’Avent et 4ème dimanche de Carême). Le principal de la collecte effectuée sera consacré au soutien des séminaristes des Eglises dans le besoin, selon le souhait du Père Jean-Michel. La messe fut suivie d’un apéritif et d’un repas convivial dans le jardin de la Maison paroissiale. Tous ont été heureux de se retrouver enfin après des mois éprouvants. La joie simple était palpable.

Nous souhaitons au Père Jean-Michel une sainte et longue vie sacerdotale.

Jean-Louis COMARTEAU et Geneviève MONTANI

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *