Adoration eucharistique mondiale

Adoration eucharistique mondiale
White Saturday (samedi blanc) versus Black Friday (vendredi noir ou vendredi des ténèbres ?)

Une « Adoration eucharistique mondiale » aura lieu le samedi 21 novembre 2020, en la fête du Christ-Roi, annonce le cardinal Péter Erdő primat de Hongrie, archevêque d’Esztergom-Budapest, diocèse organisateur du 52e Congrès eucharistique international de Budapest 2020-2021 qui invite à s’y associer sur https://corpusdomini.iec2020.hu/#/

 

La paroisse St Symphorien-en-Côte-Chalonnaise est inscrite
pour le créneau de 15h30 à 16h30 à l’église de Dracy-le-Fort

Venez nombreux !
3 belles raisons de venir :
–       Prier pour tous les malades et pour toutes les victimes de la pandémie (décès, familles éprouvées, chômeurs, entreprise en péril, etc.)
–       Nous offrir avec la Vierge Marie pour le salut des hommes et la conversion du monde. NB : le 21 novembre est la fête liturgique de la Présentation de la Vierge au Temple. (Une date traditionnelle pour les vœux religieux dans les monastères).
–       Honorer le Christ-Roi de l’Univers en venant Lui offrir l’hommage de notre Amour et de notre adoration.
Et à l’heure où les informations nous rebattent les oreilles avec la fièvre consumériste du Black Friday, témoignons de notre foi et de notre amour pour Dieu en un white Saturday lumineux de la blancheur de l’Hostie du Saint-Sacrement et de la Vierge Marie !

« Quand Jésus-Christ a dit au revoir à ses disciples après sa résurrection, il les a envoyés dans le monde entier pour prêcher la bonne nouvelle. Il a promis d’être avec eux « tous les jours, jusqu’à la fin du monde ». Il est avec nous dans son enseignement, sa grâce, ses sacrements, mais surtout, il est avec nous dans la célébration de l’Eucharistie et dans le Saint-Sacrement, qui est vénéré en dehors de la messe », souligne l’archevêque hongrois.
Il donne rendez-vous aux catholiques de tous les pays le samedi de la fête du Christ Roi, le 21 novembre« pour une adoration mondiale », particulièrement pensée dans le cadre de la pandémie : « Dans la situation épidémiologique actuelle, là, où il n’y a aucune possibilité de se réunir dans nos églises, nous pouvons également nous rejoindre de chez nous avec nos prières personnelles. Participons à cette adoration commune d’une heure autant que possible, rejoignez-nous avec votre paroisse, votre communauté ou votre famille ! Que cette adoration mondiale soit la prochaine étape de nos préparatifs en vue du 52e Congrès Eucharistique International à Budapest et expérimentions de nouveau l’amour de Dieu, qui nous renouvelle ! »

Père Jean-Michel PAYEUR+

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *