Troisième dimanche de l’Avent

 

 

Le troisième dimanche de l’Avent est dit « le dimanche de la joie ».
12 Décembre 2021

« Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, (…), qu’il est un père miséricordieux qui s’intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d’une joie profonde » (saint Jean-Paul II).

 

Un dimanche de joie qui verra le prêtre quitter les habits liturgiques violets qui représentaient ce temps de pénitence de l’Avent et revêtir le rose, comme pour exprimer une joie de Noël anticipé.
La semaine dernière Jean le Baptiste nous invitait à la conversion et à produire du fruit. Cette semaine, les textes de ce 3ème dimanche de l’Avent nous invitent à voir le fruit le plus beau que doit produire en nous le mystère de Noël, le mystère de Dieu avec nous : la joie.

1er avènement : C’est Marie qui nous donne Jésus : Vous êtes heureuse, Marie, parce que tout ce qui vous a été dit de la part du Seigneur s’accomplira en vous.
Jean-Baptiste prépara les Juifs à la venue du Messie ; et nous, il nous invite aussi à « Rendre droite la voie du Seigneur »

Les textes de notre liturgie d’aujourd’hui nous ouvre un chemin de Joie, le Salut pour tous.

La joie ne peut se transformer en salut que si nous acceptons d’être renouvelés dans nos cœurs, pour cela il faut ouvrir ses yeux et son cœur. Il faut sortir de soi-même et s’ouvrir à l’autre (conversion).

 

https://youtu.be/MVPsmsY2kf0

AUBE NOUVELLE

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.