En mission en Indonésie

Petit interview de Pierre Guérin, de Givry, volontaire pour 1 an en Indonésie avec les Missions Etrangères de Paris.

Pierre, pourquoi es-tu parti en mission ? Peux-tu nous en dire plus sur ton appel ?
L’année dernière j’étais à la maison St Théophane Vénard, la propédeutique des MEP afin de discerner là où j’étais appelé et comment je voulais donner ma vie. A la fin de cette année, régnait dans mon cœur ce désir de suivre le Christ et d’aimer comme Il nous a aimés, mais je ne savais toujours pas où, ni comment. Est-ce que je voulais rentrer au séminaire… ? est-ce que je souhaitais retourner travailler en tant que kiné… ? Ces deux options me paraissaient belles, mais je ne ressentais pas d’élan particulier me permettant de faire un choix. Puis un matin, pendant le petit déjeuner, j’entends parler d’une mission en Indonésie : une trentaine de jeunes dont il faut s’occuper… être un grand frère auprès d’eux. L’appel qu’avait reçu mon cœur était très clair, c’est là-bas que je voulais continuer de suivre le Christ et me donner pour cette nouvelle année.

Raconte-nous ta mission en quelques mots…
Ma mission… c’est d’aimer ; aimer ces petits frères qui me sont confiés, et qu’ils se sentent aimés !
Plus concrètement, passer du temps avec eux, partager les repas avec eux, prier avec eux, jouer avec eux, les accompagner dans leurs études, les écouter…
Mais aussi les faire grandir, en les aidant à suivre les règles, en leur apprenant à se surpasser, à travailler, à partager, en leur apprenant à se connaître …
Et enfin tout un travail d’intendance pour assurer le bon roulement du foyer (marché, courses, réparations, ménage …).
Mais la toute première étape de cette mission, c’est ma propre conversion. Je dois moi aussi apprendre… à aimer, à me connaître, à me donner, à suivre Jésus, à marcher avec Lui et à m’appuyer sur Lui ! Héhé, un sacré programme … et assez éprouvant à certains moments… mais c’est trop chouette de marcher avec le Christ !

Peux-tu partager avec nous une petite anecdote ?
Le 1er jour où je suis arrivé au foyer, j’ai demandé à Jean, le volontaire qui me précédait de m’enseigner 2 ou 3 trucs pour me présenter en Bahasa (la langue indonésienne). Puis j’arrive vers le premier jeune que je croise : « Selamat Siang, nama saya Pierre ! Siapa nama saya? » (Traduction : « Bonjour, je m’appelle Pierre ! Comment est ce que je m’appelle ?) J’aurais dû dire : « Comment est-ce que TU t’appelles » mais je ne maîtrisais pas encore vraiment la langue…
Gros blanc… Silence gêné. Il me regarde un peu perdu … puis il finit par me répondre : « …Pierre ? »
Héhé on apprend aussi l’humilité !
En fait, il s’appelle Melson et c’est le plus jeune du foyer.
Après cet échange il est resté un peu distant, jusqu’au jour où je lui ai appris à jongler. Depuis on est devenu bons potes !

Si vous souhaitez suivre d’un peu plus près ma mission, vous pouvez m’envoyer un mail piep.guerin@gmail.com et je vous transmettrai ma newsletter.

Pierre Guérin

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.